Le blé dur, une opportunité crédible dans la diversification de nos grandes cultures?

« Le blé dur d’un vert plus pâle (à droite) se conduit de manière très similaire à un froment panifiable (à gauche). Photo réalisée via le drone de l’Irbab 4 juin 2019 à Acosse.
« Le blé dur d’un vert plus pâle (à droite) se conduit de manière très similaire à un froment panifiable (à gauche). Photo réalisée via le drone de l’Irbab 4 juin 2019 à Acosse.

Peu d’entre nous connaissent le blé dur (Triticum turgidum L. subsp. durum) autrement que sous la forme de pâtes alimentaires ou de semoule dans toute leur diversité ; et c’est bien naturel, cette céréale n’ayant jusqu’ici jamais été cultivée dans nos campagnes.

Le blé dur est une céréale à paille cultivée principalement dans les régions chaudes et sèches du pourtour méditerranéen dont l’Europe du sud (Italie, France, Espagne, Grèce…). Ce blé est cependant également cultivé dans des régions plus...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct