Contrôle APL 2020 : suis-je concerné(e) ?

Si l’agriculteur conteste le choix d’une parcelle, il doit le signaler lors du premier contact avec le laboratoire mandaté par l’Administration pour la réalisation du contrôle APL.
Si l’agriculteur conteste le choix d’une parcelle, il doit le signaler lors du premier contact avec le laboratoire mandaté par l’Administration pour la réalisation du contrôle APL. - M. de N.

Les agriculteurs concernés, cette année, par ce contrôle de l’azote potentiellement lessivable viennent de recevoir un courrier de l’Administration. Ce début de campagne APL est donc l’occasion de rappeler les différentes étapes que comporte cette procédure.

Chronologie

Au minimum sept jours ouvrables avant le contrôle, le laboratoire mandaté par l’Administration contactera l’agriculteur pour l’informer de la date de l’échantillonnage. Les mesures seront effectuées sur trois de ses parcelles sélectionnées par l’Administration.

Si l’agriculteur estime que le choix d’une parcelle n’est pas approprié, il doit le signaler lors de ce premier contact. Il est alors possible d’avoir recours à une parcelle de remplacement. Attention: cette démarche implique de fournir un justificatif. Même si ce n’est pas obligatoire, il est fortement recommandé à l’agriculteur d’être présent au moment du contrôle afin de constater le bon déroulement de l’échantillonnage, et de renseigner les zones particulières de la parcelle (emplacement d’un ancien tas de fumier, zones de redoublage, etc.)

Les échantillons prélevés sur les parcelles contrôlées sont ensuite analysés par le laboratoire.

Les résultats, et ensuite?

Dans les 10 jours ouvrables suivant le prélèvement, l’agriculteur reçoit un courrier reprenant les résultats de ces analyses.

Dans les 5 jours ouvrables qui suivent la réception de ces résultats, l’agriculteur peut, à ses frais, demander une analyse contradictoire auprès d’un laboratoire agréé. Cette contre-analyse doit être réalisée dans les 10 jours ouvrables qui suivent sa demande et au plus tard le 20 décembre. Ce sont les résultats les plus favorables à l’agriculteur qui seront conservés.

Dès la réception de vos résultats, n’hésitez pas à contacter votre conseiller Protect’eau pour une analyse conjointe des valeurs obtenues et de l’éventuelle nécessité de demander une contre-analyse. Consultez également le document « les 8 règles d’or APL » joint au courrier que vous venez de recevoir. Si vous désirez plus d’informations n’hésitez pas à contacter votre Centre d’action Protect’eau par téléphone ou par mail à info@protecteau.be ou via www.protecteau.be.