L’International Selection Show de Gesves annulé en raison de la rhinopneumonie équine

L’International Selection Show de Gesves aurait dû se tenir du 5 au 7mars.
L’International Selection Show de Gesves aurait dû se tenir du 5 au 7mars. - Ph. Parrein

Toutes les précautions étaient prévues pour respecter les règles Covid mais une épidémie sévère de rhinopneumonie (EHV) affecte actuellement le cheptel équin européen et la Belgique n’est pas épargnée. De nombreux foyers de cette maladie hautement contagieuse ont été identifiés par les services compétents.

La FEI a décidé de suspendre jusqu’au 28 mars 2021 les compétitions de toutes disciplines dans 10 pays d’Europe, dont la Belgique. « C’est probablement l’épidémie de EHV 1 la plus sérieuse en Europe depuis des décennies et les organisateurs de manifestations équestres prennent leurs responsabilités. Le studbook SBS « Cheval de Sport belge  » a pris les siennes », détaillent les organisateurs.

Cette situation sanitaire, ajoutée à l’aggravation récente de la pandémie humaine, n’offre aucune possibilité d’organiser un tel rassemblement d’équidés venus de nombreux horizons belges et étrangers et accueillis au sein de l’École provinciale d’Élevage et d’Équitation de Gesves, laquelle héberge elle-même de nombreux chevaux. Rendez-vous est donc pris pour l’organisation d’une expertise toujours plus attractive dès le printemps 2022.

Approbation temporaire à la monte publique

Dans l’intervalle, tous les candidats-étalons inscrits à l’expertise bénéficieront d’une approbation temporaire à la monte publique pour la saison 2021, ce qui leur permettra de pratiquer leur activité sans réserve et sans limite de nombre de saillies durant cette période. Rappelons que tous ces postulants ont d’ores et déjà obtenu un avis vétérinaire favorable des Facultés Universitaires au cours des mois écoulés.

Plus d’infos sur www.sbsnet.be.

La rhinopneumonie équine en bref

La rhinopneumonie équine est liée à un virus de type Herpès (Equine Herpès Virus) dont les deux souches les plus pathogènes sont EHV 1 et EHV 4. Les symptômes sont de type respiratoire (syndrome grippal, surtout dû à HVE 4 mais également à HVE 1) ou de type abortif (en fin de gestation, dû à HVE 1, rarement à HVE 4) ou encore de type neurologique (la forme la plus rare, mais la plus grave et pouvant entraîner la mort de l’animal, due à HVE 1). Une vaccination existe : primo injection (à partir de 6 mois), 1er rappel 4 à 6 semaines plus tard, puis 1 injection tous les 6 mois.