Chez Grimme, l’Evo 280 bénéficie d’une totale mise à jour

L’Evo 280 peut être équipée d’une trémie NonstopBunker (6t) permettant de décharger la récolte dans les véhicules de transport au fur et à mesure de l’arrachage, sans interruption.
L’Evo 280 peut être équipée d’une trémie NonstopBunker (6t) permettant de décharger la récolte dans les véhicules de transport au fur et à mesure de l’arrachage, sans interruption.

Les premières modifications concernent la trémie. L’Evo 280 peut, en effet, être équipée d’une version redéveloppée de la trémie NonstopBunker permettant le transfert de la récolte vers les véhicules de transport sans stopper le convoi. Sa capacité a été portée à 6 t, contre 5,5 t précédemment.

Ce gain permet d’augmenter la hauteur et la largeur de déversement. « Ainsi, la distance entre l’arracheuse et le véhicule de transport peut être augmentée et des véhicules de transport hauts peuvent être utilisés », détaille Grimme.

La trémie standard, d’une capacité de 8 t, est bien entendu toujours disponible au catalogue.

Avec Turbo Clean

Au niveau du dispositif d’arrachage, la fonction Turbo Clean facilite le nettoyage de certaines chaînes et séparateurs. À cet effet, les chaînes et séparateurs sont exploités les uns après les autres à vitesse maximale pour obtenir un autonettoyage. Le Turbo Clean peut être activé manuellement par pression d’un bouton ou automatiquement en bout de champ.

L’arracheuse peut être équipée de packs « confort ». Ils intègrent, au niveau de la table de visite, des marchepieds réglables permettant au personnel de triage de travailler à une hauteur adaptée. Le nouvel éclairage de la table de visite contribue également à ce confort, tout en accroissant la visibilité sur le flux de la récolte.

Au niveau de la table de visite, les marchepieds réglables permettent au personnel de triage de travailler à une hauteur adaptée.
Au niveau de la table de visite, les marchepieds réglables permettent au personnel de triage de travailler à une hauteur adaptée.

Pour chaque sol

Pour l’utilisation sur sols lourds, il est possible d’utiliser des plaques de socs en plastique très résistantes à l’usure pour un minimum d’adhérence de la terre. En outre, des brise-mottes sont disponibles dans la première chaîne de tamisage. Ils empêcheraient la formation de mottes dans les sols argileux sans cailloux.

Par ailleurs, le tapis à tétines du troisième séparateur peut être équipé d’un tapis à plaques avec des tétines longues et souples. « Les pierres et les mottes peuvent s’enfoncer plus profondément et, par conséquent, être séparées de manière plus efficace du flux de la récolte », explique le constructeur.

Un essieu moteur, en option

Pour davantage de traction, mais aussi pour un plus grand respect des sols, l’Evo 280 peut être équipée d’un essieu moteur. Avec cette option, les deux roues peuvent être entraînées par un système hydraulique avec une largeur de transport sur route inférieure à 3 m et une homologation européenne de type complète. Le respect de la largeur de transport est possible grâce à l’essieu télescopique de 500 mm qui, lorsqu’il est sorti, accroît la stabilité de l’engin.