Partenariat autour du blé hybride

Les premiers hybrides issus de cette collaboration exclusive sont attendus à partir de 2025/2026 en France, Allemagne et Angleterre.
Les premiers hybrides issus de cette collaboration exclusive sont attendus à partir de 2025/2026 en France, Allemagne et Angleterre. - M. de N.

Les sociétés Bayer et RAGT ont annoncé le 20 avril avoir conclu une collaboration exclusive pour développer des semences de blé hybride en Europe. Objectif : « proposer aux agriculteurs de nouvelles variétés de blé à fort potentiel, en favorisant de nouvelles pratiques agricoles durables ».

Dans un communiqué, les partenaires précisent que RAGT apporte une « génétique blé tendre leader en Europe », tandis que Bayer permet l’« accès aux dernières méthodologies de sélection, à des systèmes de production de semences performants et des solutions numériques adaptées ».

Cet accord marque le retour du géant allemand dans la recherche sur le blé hybride, une activité qu’il a dû céder à BASF en 2018 lors du rachat de Monsanto.

Le lancement commercial des premières variétés est prévu à partir de 2025/2026 en France, en Allemagne et en Angleterre, indique encore le communiqué.

Le direct

Le direct