Dès le 1er juin, le déplacement des équidés sera facilité dans le Benelux et en France

Pour les détenteurs de chevaux,  cet accord permettra de réduire  leur charge administrative.
Pour les détenteurs de chevaux, cet accord permettra de réduire leur charge administrative. - J.V.

À partir du 1er  juin 2017, et pour certains types de voyages, les équidés qui seront échangés entre la Belgique, les Pays-Bas, le Grand-Duché du Luxembourg et la France ne devront plus être inspectés par un vétérinaire officiel avant leur départ ni accompagnés par une attestation sanitaire/un certificat sanitaire durant leur mouvement.

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a pris cette initiative, et sa conclusion a été possible, grâce à la situation...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct