Fin de floraison du colza sous le soleil!

La longue floraison du colza se termine tardivement.
La longue floraison du colza se termine tardivement. - CePiCOP

Des différences variétales sont visibles. Les pluies reçues récemment ont été bénéfiques au développement du colza, se traduisant par un bond dans la taille de la culture et par une bonne formation des siliques en phase de remplissage.

Le retour tant attendu de très bonnes températures et d’un ensoleillement généreux ces derniers jours, profite encore aux insectes pollinisateurs puisque l’on trouve encore des fleurs de colza en ce début juin.

Les charançons des siliques sont encore observés dans les champs suivis ce lundi très ensoleillé, mais en nombre toujours réduit. Ils ne s’attaquent pas à des siliques déjà bien développées.

Les larves de méligèthes sont actuellement présentes dans les fleurs, sans danger pour le colza. Si ces larves sont parasitées par de petits hyménoptères parasitoïdes (Tersilochus…) que l’on appelle des auxiliaires, cela diminuera les populations de méligèthes pour l’année prochaine.

La saison de surveillance des insectes ravageurs dans le cadre du réseau d’observations du CePiCOP s’achève également pour ce printemps 2021 qui a connu une arrivée très précoce de charançons de la tige et une présence de très nombreux méligèthes. Il s’agit du dernier avis colza de cette saison.

Christine Cartrysse

, Centre Pilote CePiCOP

Le direct

Le direct