Colza d’hiver: les altises sont actives!

La présence de morsures (petits ronds en surface ou perforations des feuilles) prouve l’activité des altises adultes.
La présence de morsures (petits ronds en surface ou perforations des feuilles) prouve l’activité des altises adultes. - Cepicop

Quelques dégâts de limaces sont observés sur les cotylédons et les jeunes feuilles. La surveillance doit continuer tant que les plantes sont petites car il y a beaucoup d’humidité dans le sol. L’usage de granulés molluscicides (anti-limaces) est efficace.

Côté insectes ravageurs, les grosses altises sont présentes dans de nombreux champs. Les captures dans les pièges (bassins jaunes enterrés) révèlent leur présence. Leur nombre varie selon les lieux suivis et se situe entre 1 et 5 individus, sauf dans 4 cas où leur nombre est plus important : en une semaine, 84 grosses altises capturées à Falaën, 50 à Chièvres, 47 à Morialmé et 37 à Jamiolle. Ces observations dans les pièges doivent être complétées par des observations de morsures sur les jeunes plantes, même si le nombre d’altises est faible dans le piège.

Dans 13 champs sur 27 suivis, plus de la moitié des plantes présentent des morsures (petits ronds en surface ou perforations), ce qui prouve l’activité des altises adultes qui se nourrissent de la surface des cotylédons et des jeunes feuilles.

La nouvelle désinfection insecticide des semences de colza d’hiver permet de protéger les jeunes plantes contre ces attaques. On remarque jusqu’à présent une plus faible attaque. Il faut malgré tout les surveiller et les traiter si la pression des altises devient importante.

La vigilance est aussi de mise pour les colzas semés avec couverts associés car les altises sont attirées par le colza d’hiver qui leur est sensible.

Les insecticides permettent d’éliminer les altises adultes pour protéger la culture contre les morsures d’alimentation qui peuvent l’affaiblir et aussi pour les empêcher de pondre. Il n’y a pas de moyen de lutte efficace et autorisé en Belgique contre les larves d’altises qui apparaîtront plus tard après l’éclosion des œufs issus des prochaines pontes d’adultes.

Étant donné leur activité et le stade encore jeune des plantes, un traitement sera envisagé contre les altises si plus de la moitié des plantes présente des morsures récentes.

Christine Cartrysse

Centre Pilote Cepicop

Le direct

Le direct