Accueil Economie

L’agriculture wallonne en quelques chiffres

La Région wallonne vient de mettre à jour ses chiffres clés de l’agriculture pour l’année 2020. L’occasion d’en savoir plus sur ce pan important de notre économie.

Temps de lecture : 2 min

En 2020, on dénombrait 12.710 exploitations en Wallonie, pour une superficie agricole utile (SAU) de 739.361 ha, soit 44 % de la superficie totale de la Région. Chaque fermier gère une superficie moyenne de 58,2 ha. Les élevages bovins représentent environ la moitié des fermes wallonnes. Les cultures fourragères et les prairies couvrent, quant à elle, plus de la moitié de la SAU.

L’élevage bovin domine

Cette même année, le nombre de bovins dépasse de peu le million de têtes détenues par 7.639 éleveurs, avec un cheptel moyen de 140 têtes. La production viandeuse prédomine avec un nombre de détenteurs supérieur qu’en production laitière. En revanche, le cheptel moyen de vaches laitières est supérieur à celui des vaches allaitantes.

La Wallonie est le petit poucet de la production porcine belge et cela malgré une progression rapide ces trente dernières années. Les 384.516 porcs sont détenus par 406 éleveurs, soit un cheptel moyen de 947 têtes. Ce chiffre varie fortement selon le degré de spécialisation des élevages.

Les volailles étaient 8,5 millions, réparties dans 417 fermes. Les poulets de chairs dominent actuellement le paysage avicole wallon avec un effectif correspondant à 74,5 % des volailles.

Les productions ovine et caprine connaissent un véritable engouement depuis quelques années avec, en 2020, un total de 82.660 têtes dont 65.840 ovins. Contrairement aux autres activités animales, les ovins et caprins se retrouvent principalement comme diversification et non comme activité principale.

310.000 ha

de prairies permanentes

En 2020, les productions fourragères (l’ensemble des cultures destinées à l’alimentation animale et les prairies permanentes et temporaires) couvraient 56 % de la SAU wallonne, soit 413.700 ha, dont 310.000 ha de prairies permanentes.

La culture céréalière la plus répandue reste le froment avec 67 % de la superficie céréalière, soit 119.800 ha emblavés, suivi de loin par l’escourgeon (14 %) dont la production a diminué de 12 % depuis 1990. Les surfaces dédiées à la betterave sucrière s’étendent sur 38 045 ha tandis que près de 7.500 ha sont dédiés au colza. Enfin, 43.700 ha sont voués à la pomme de terre.

Plus d’info : https://etat-agriculture.wallonie.be/.

A lire aussi en Economie

«La Pac constitue un miracle économique»

Economie Avant de refermer le livre de l’année 2022, le parlement a décidé de placer une nouvelle fois la Pac sous le feu des projecteurs. Si l’on célèbre et rend grâce à une politique qui revêt une importance stratégique pour l’UE, cet anniversaire est aussi l’occasion de se livrer à quelques réflexions…
Voir plus d'articles