Faute de main-d’œuvre, fruits et légumes pourrissent sur pied en Grande-Bretagne

Faute de main-d’œuvre, fruits et légumes pourrissent sur pied en Grande-Bretagne

Selon cette organisation, quelque 22 millions de livres sterling (soit l’équivalent de 26 millions d’euros) en fruits et légumes ont déjà été gaspillés durant le premier semestre de cette année pour défaut de récolte. En cause : la difficulté pour les maraîchers et les fruiticulteurs de trouver des ouvriers étrangers.

Ce déficit chronique en main-d’œuvre, lié notamment au Brexit, se retrouve également dans d’autres secteurs de l’économie britannique, mais il est encore plus aigü dans l’agriculture. Le secteur n’offre en effet que des emplois saisonniers. Le travail y est en outre dur et les salaires relativement bas.

Outre ce manque de bras, la sécheresse qui frappe également les îles britanniques -la plus sévère depuis 1935- aura également contribué à une baisse de production agricole cet été outre-Manche.

Belga

Le direct

Le direct