Accueil Viticulture

Retour sur la saison viticole 2022: une saison riche en soleil

La saison viticole 2022 a débuté sans encombre en l’absence de gelées printanières. Mais cette année restera surtout marquée par un important déficit hydrique sur la période estivale.

Temps de lecture : 2 min

S i les jeunes vignes récemment installées ont pu souffrir de la sécheresse, et dans quelques cas des coups de soleil (échaudage) observés sur grappes, ces conditions ont été principalement bénéfiques sur les parcelles déjà bien implantées : maturités précoces et concentrations en sucres sont au rendez-vous.

De plus, la pression en maladies fongiques a été relativement faible, même si certains vignerons ont pu observer de l’oïdium sur les cépages sensibles.

Attention au botrytis ( Botrytis cinerea) qui fait son apparition sur les cépages sensibles avec les pluies de fin de saison.

Quelles maturités par rapport aux années précédentes ?

Cette année contraste avec l’année passée : à titre de comparaison, nous avons environ 20 jours d’avance sur la maturité du Chardonnay par rapport à 2021 en ce qui concerne l’évolution du taux de sucre. Les années 2019 et 2020 étant intermédiaires.

4033-graph-viticole-web

Quel impact pour les vinifications ?

Au niveau des vinifications, on s’attend à des acidités plus faibles que d’habitude, l’efficacité des sulfites ajoutés aux moûts sera donc moindre : en effet, une augmentation de 0,10 de pH diminue de 25 % le SO2 actif. Par ailleurs, les quantités d’azote assimilable attendues cette année seront probablement faibles d’après nos premières mesures, veillez donc à les mesurer afin d’éviter des blocages en cours de fermentation. Pour rappel, environ 150 mg/L d’azote assimilable sont nécessaires à des levures moyennement exigeantes pour mener correctement la fermentation alcoolique.

Notons que l’analyse du taux d’azote assimilable est réalisable par les laboratoires de Hainaut analyses pour 5,00 € HTVA par échantillon et est automatiquement réalisée dans le menu « moûts et jus ». Plus d’informations sur https ://cutt.ly/KVUErlh.

Anouck Stalport, Julien Louvieaux

et Olivier Mahieu

Cellule Technique viticole

Carah-HEPH-Condorcet

A lire aussi en Viticulture

Cépages: quelles tendances en Europe?

Viticulture Début juillet s’est déroulé à Cortina d’Ampezzo en Italie, le colloque VinoVip qui a fait le point sur les « nouvelles compétences » dans la viticulture. Eugenio Sartori, DG de VCR, a présenté les grandes tendances variétales en Europe ainsi que les nouveaux cépages résistants.
Voir plus d'articles