Accueil Echo des entreprises

Grimme dévoile ses nouveautés, de la plantation à la récolte des pommes de terre

Après avoir présenté diverses nouveautés dans le domaine du stockage, le constructeur allemand s’est, cette fois-ci, concentré sur la plantation et la récolte.

Temps de lecture : 4 min

En ce second semestre 2022, les nouveautés ne manquent pas chez Grimme. Certaines ont été présentées à Potato Europe, en septembre dernier, en Allemagne et seront probablement à découvrir également à l’occasion d’Interpom en novembre.

Une nouvelle planteuse traînée

Pour la saison 2023, le constructeur dévoile la Prios 440, une planteuse traînée à godets 4 rangs d’une largeur de transport inférieure à 3 m (écartement de 75 cm) grâce à ces deux essieux télescopiques optionnels.

Cette planteuse peut être combinée avec n’importe quel appareil de travail du sol actif (cultivateur rotatif ou fraise) à l’aide d’un timon en col-de-cygne avec un faux châssis et un système de levage séparé. Ce dernier permet justement de changer rapidement entre différents appareils de travail du sol. « Le guidage en profondeur de l’outil de travail du sol est effectué indépendamment par la planteuse, ce qui permet de conserver la profondeur de dépose avec précision », affirme le constructeur.

Afin d’économiser les intrants, le distributeur d’engrais, le dispositif de cuves et les éléments planteurs peuvent être séparés les uns des autres et activés individuellement par Section Control pour chaque rang (coupure de rang individuelle avec la « fonction Multiboom »). Cela permet de réduire considérablement l’utilisation d’intrants, en particulier lors de l’aménagement de voies de passage ou dans les bouts de champs.

Pour former une butte avec une surface lisse, les socs buttoirs en matière plastique peuvent être combinés avec des plaques pour sommet de la butte ou avec des diabolos formeurs ajourés pour une surface friable. Pour la première fois, la formation des buttes peut aussi être effectuée en combinant des plaques pour sommet de la butte et des diabolos formeurs ajourés. Le dispositif « cape formeuse hybride » crée une butte avec des flancs solides et lisses, et un sommet aéré.

Ledit dispositif peut être modifié et réglé sans outil, ce qui permet d’adapter la formation de buttes de manière flexible aux conditions du sol et aux exigences du client. Pour augmenter la capacité d’absorption de l’eau par le sol et éviter l’érosion, le dispositif cape formeuse peut également être équipé de TerraProtect.

Enfin, la planteuse est commandable par Isobus, peut embarquer le système vidéo SmartView permettant une visibilité sur toutes les fonctions de la machine et reçoit la connexion myGrimme pour l’échange des données de travail.

Select 200, pour l’arrachage en conditions variées et changeantes

Autre nouveauté : l’arracheuse-chargeuse à deux rangs Select 200. Sur ce modèle, toutes les chaînes de tamisage peuvent être équipées de l’entraînement VarioDrive, réglable en continu et réversible, qui permet de combiner les avantages d’un entraînement mécanique et hydraulique. En association avec Speedtronic-Web, les vitesses des chaînes de tamisage peuvent être ajustées automatiquement en fonction de la charge et de la vitesse d’avancement.

Par ailleurs, cette nouvelle venue peut recevoir différents séparateurs : le MultiSep, le double MultiSep, le séparateur à rouleaux (RollerSep) ou l’élévateur tapis à tétines (HaulmSep) avec diverses fonctions automatiques.

La Select 200 peut recevoir différents séparateurs : le MultiSep, le double MultiSep,  le séparateur à rouleaux (RollerSep) ou l’élévateur tapis à tétines (HaulmSep)  avec diverses fonctions automatiques.
La Select 200 peut recevoir différents séparateurs : le MultiSep, le double MultiSep, le séparateur à rouleaux (RollerSep) ou l’élévateur tapis à tétines (HaulmSep) avec diverses fonctions automatiques.

Pour le déchargement, une bande d’élévateur de 1.200 mm de large est disponible en option. Avec les oignons et les carottes, le débit peut être augmenté par l’élévateur plus large.

La Select 200 bénéficie de l’ActiveSteering, une direction hydraulique à commande électronique, sans besoin de point d’attelage supplémentaire sur le tracteur. Le système, selon le constructeur, permet d’améliorer le confort en bord de champ, réduit le rayon de braquage et permet une entrée optimale dans le rang. Sur la route, le système se comporte comme un essieu suiveur forcé classique. Par ailleurs, l’essieu télescopique qu’embarque l’engin permet une largeur pour le transport sur route inférieure à 3,00 m (sans table de visite).

Diverses options sont disponibles au niveau de la table de visite (marchepieds réglables en hauteur, capitonnage, éclairage, toit de protection…).

Comme pour la Prios 440, commandes Isobus (depuis un terminal spécifique ou celui du tracteur) et SmartView sont au rendez-vous. MyGrimme est également disponible pour le transfert de données.

Plus de capacité pour l’Evo 280

Enfin, l’arracheuse à trémie Evo 280 à deux rangs, qui n’était jusqu’ici disponible qu’avec une trémie optionnelle NonstopBunker de 6 t voit le volume de cette dernière être porté à 7,5 t. Pour rappel, la trémie NonstopBuncker permet de décharger la trémie en douceur et sans perte pendant l’arrachage.

Malgré la trémie plus volumineuse, l’arracheuse conserve une largeur de transport sur route inférieure à 3 m.

A lire aussi en Echo des entreprises

Distritech ajoute Bednar à son portefeuille

Echo des entreprises Les outils de travail du sol faisaient défaut au catalogue Distritech depuis que Lemken ait décidé de voler de ses propres ailes en Belgique. En s’associant avec le constructeur tchèque Bednar, l’importateur belge comble ce manque mais étend également son offre avec des semoirs de grandes largeurs, des herses et des bineuses.
Voir plus d'articles