Accueil Céréales

Colza d’hiver: conditions météo favorables!

La douceur exceptionnelle des températures en octobre permet au colza d’hiver de bien se développer et de rattraper son retard du départ.

Temps de lecture : 2 min

Les stades du colza restent cependant très variables. De nombreuses parcelles sont à 6-7 feuilles avec une bonne couverture du sol. Les colzas les plus développés atteignent 9-10 feuilles, avec une biomasse importante tandis que les moins développés sont à 2-4 feuilles. L’hétérogénéité des champs est bien visible en colza d’hiver.

Les limaces sont toujours actives et peuvent encore nuire aux plus petites plantes.

Le piégeage des insectes révèle encore la présence d’altises et de charançons du bourgeon terminal. Aucune altise n’a été observée dans 6 champs ; entre 1 et 20 individus dans 25 autres champs, en une semaine. Le charançon du bourgeon terminal a été piégé dans 7 champs, entre 1 et 4 insectes par piège.

Les morsures d’altises se font plus discrètes sur les feuilles et sont moins dommageables au vu du développement actuel du colza d’hiver.

Les premiers pucerons ont été observés dans 4 champs, en faible nombre (de 6 à 14 pucerons pour 40 plantes).

On peut donc dire que la situation est calme en insectes. Le temps sec et les températures douces encore annoncées pour les prochains jours doivent inciter à maintenir l’attention car les insectes n’ont pas encore arrêté leur activité avant l’hiver.

Christine Cartrysse,

Centre Pilote CePiCOP

A lire aussi en Céréales

La Fao revoit à la baisse ses prévisions relatives à la production mondiale de céréales

Céréales Dans le dernier Bulletin sur l’offre et la demande de céréales, publié le 2 décembre, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a, une nouvelle fois, revu à la baisse ses prévisions concernant la production mondiale de céréales en 2022, qui sont à présent de 2.756 millions de tonnes, soit une baisse de 2 % par rapport à 2021.
Voir plus d'articles