Une tripartite « constructeur – concessionnaire – client »

Cinq sites de production (2 en Belgique, 2 en France et 1 en Pologne), 780 employés, un chiffre d’affaires consolidé de 98,5 millions d’euros et 45 à 50 pays desservis chaque année… En cinq décennies, la société Joskin s’est profondément transformée, devenant un agroéquipementier de premier plan. À titre de comparaison, il y a 20 ans, le constructeur n’occupait « que » 123 personnes pour un chiffre d’affaires de 21 millions d’euros.

Pour les années à venir, l’ambition est clairement à la croissance. Une progression moyenne autour de 10 % par an est évoquée. Les pays d’Europe de l’Est présentent le plus gros potentiel de croissance pour les deux à trois années à venir. Les forces de vente doivent néanmoins s’y développer davantage.

Miser sur les « séries de production »

Pour atteindre cet objectif, des aménagements ont été ou seront effectués dans les usines. De nouveaux robots ont été installés pour accompagner les ouvriers dans les processus de production. D’autres seront placés dans les années futures.

Le constructeur mise également sur le concept de « série de production ». Aussi, des zones de montages exclusivement dédiées à la fabrication de machines en grande quantité (minimum 20 pièces) ont été conçues dans les usines. Les machines produites de la sorte présentent des caractéristiques standards, un avantage tant pour le client que pour le constructeur et le concessionnaire. Le premier bénéficie d’un meilleur rapport qualité-prix, le second standardise certains équipements complexes et le troisième peut se constituer plus facilement un stock.

Les concessionnaires demeurent un partenaire de poids pour Joskin. Aucune livraison ne se fera chez l’agriculteur. À charge du concessionnaire de se concentrer sur son secteur et d’y assurer la vente et le service après-vente.

De son côté, Joskin souhaite mettre de nouveaux outils sur le marché et améliorer et simplifier le matériel existant. Simplification qui a pour but de réduire les coûts de production et, à terme, d’augmenter le chiffre d’affaires. Réduire le poids des machines figure également parmi les ambitions.

La mise au point d’un circuit de vente en ligne a également été évoquée. Ce projet ne concernerait que les machines « simples ». Joskin ne souhaite pas concurrencer ses distributeurs via cette plate-forme mais leur faciliter le travail, en leur laissant le temps de se focaliser sur les outils plus complexes.

Télécharger Joskin

Constatant que les agriculteurs souhaitent avoir un accès facile aux informations, le constructeur a développé une application pour tablettes et smartphones fonctionnant sous Android. Elle intègre toutes les informations produits nécessaires, sous formes de textes, illustrations, animations ou vidéos. Toute la gamme Joskin y est intégrée et détaillée.

Une extension « dealer » permet aux concessionnaires de configurer les outils pour leurs clients et d’établir une offre de prix. Ce module est capable de détecter la compatibilité des options entre elles afin d’éviter toute erreur de configuration.

Les concessionnaires ont accès, en temps réel, à l’état des stocks de machines neuves et outlet (déstockage). Pour faciliter leur tâche, l’application a été développée de manière intuitive, pour une navigation et un usage facile au quotidien.

My Joskin

En parallèle, le constructeur a développé « MyJoskin », un nouvel extranet pour ses concessionnaires. Il devrait améliorer le suivi et le service auprès des utilisateurs de machines Joskin mais aussi assurer une meilleure autonomie des agents.

Cette plateforme digitale leur donne accès aux machines vendues, aux livres Isobus et électrique, à la documentation relative aux machines, aux stocks de pièces détachées… La commande et l’accès aux éclatés de pièces détachées ont été facilités. Tout se fait sur EasyParts, via une recherche par catégorie de pièce, depuis le tarif accessoire ou à partir du numéro de châssis de la tonne à lisier, de l’épandeur de fumier ou toute autre machine Joskin.

Sur la plateforme, les concessionnaires ont accès aux tarifs machines et accessoires ainsi qu’à l’outlet. Ils peuvent encore solliciter une assistance technique.

La force du réseau

Fort de ses 50 ans d’expérience, Joskin sait que son succès réside aussi dans la force de son réseau de distribution. Ce que le constructeur a souhaité démontrer symboliquement lors de son meeting international des 7 et 8 novembre derniers. Il a donc soumis 330 concessionnaires à un défi un peu particulier : soulever à la seule force des bras un tonneau à lisier triple essieu de type Euroliner de près de 12 t.

Tous ont suivi la devise belge, chère au constructeur : « L’union fait la force ». Et tous ont soulevé le tonneau, tel un seul homme. Immédiatement, l’Euroliner a décollé d’un seul bon pour venir ensuite trôner à un mètre du sol, sous le regard de la famille Joskin.

J.V.

Le direct

Le direct