Courage face aux…

Courage face aux…

Pour cette dame, c’était un véritable retour aux sources ! Fille de paysan, et tante d’agriculteurs, elle croyait bien connaître la campagne, et se réjouissait de pourvoir humer à nouveau le parfum des trèfles blancs en fleur et l’odeur des foins ; se réveiller au chant du coq ou même du beuglement des vaches ; cultiver son potager, à quatre pattes dans les plates-bandes fraîchement bêchées. Les senteurs plus capiteuses de lisier ou de fumier ne la dérangent pas le moins du monde, au contraire ! Ces « fragrances » très spéciales agissent sur elle comme la...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct