Accueil Bovins

Ath by Night: un succès grandissant sous le signe de la jeunesse!

Une vingtaine d’éleveurs passionnés de belles vaches Holstein et Jersey du Hainaut-Brabant wallon se sont à nouveau réunis le 12 novembre dernier pour défendre leur élevage sur le ring. Un succès tel auprès des spectateurs et partenaires que les organisateurs ont comptabilisé plus de 3.000 personnes présentes lors de l’événement.

Temps de lecture : 7 min

B runo Toussaint, juge officiel belge, et son assistant Matthieu Schruurman, ont départagé les 98 Holstein et les 37 Jersey présentes pour l’occasion ainsi que 49 jeunes éleveurs inscrits pour le concours de présentation (Showmanship).

Concours Holstein

Des bases solides chez les génisses !

Lors du championnat des génisses, le juge reprend 3 jeunes futures productrices de nos élevages. Elles allient puissance laitière, solidité et aisance dans la démarche.

C’est suivant cette ligne de conduite qu’il désigne EHB Sybelle AXL (AXL, Boutry E.) championne des génisses. Ses dimensions, sa puissance laitière et la qualité de ses membres, la placent devant Landola de Bois Seigneur (Star, Pussemier E. et J.).

La réserve devance Turquoise de l’Ecaillois (Chief, Lagneau C.) au niveau de la qualité de son bassin et la solidité de son rein. La mention, une jeune génisse qui démontre beaucoup de caractère laitier, de finesse dans son ossature et un bon positionnement des membres arrières.

Un avenir très prometteur chez les jeunes vaches !

Bruno Toussaint choisit comme championne des jeunes vaches la stylée Rayonnante ET de l’Ecaillois (Sidekick, Lagneau C.). Une primipare profonde dans le corps, toute en finesse, avec beaucoup de caractère laitier et solide dans toutes ses parties. Un système mammaire avec une très belle attache avant et une attache arrière haute et large. La réserve Gazelle d’Horimetz (Mirand PP, Feys S. et L.) l’emporte sur la mention, une deuxième représentante du même élevage, Good Reason d’Horimetz (Lambda, Feys S. et L.) pour son système mammaire notamment pour la longueur de son attache avant et la largeur de son arrière-pis. Autant de qualités qui lui permettent de remporter le championnat meilleure mamelle. La mention se démarque également pour sa puissance et sa largeur dans l’avant-main.

Rayonnante ET de l’Ecaillois (Sidekick, Lagneau C.), championne des jeunes vaches ;  Gazelle d’Horimetz (Mirand PP, Feys S. et L.), réserve ; Good Reason  d’Horimetz (Lambda, Feys S. et L.), mention.
Rayonnante ET de l’Ecaillois (Sidekick, Lagneau C.), championne des jeunes vaches ; Gazelle d’Horimetz (Mirand PP, Feys S. et L.), réserve ; Good Reason d’Horimetz (Lambda, Feys S. et L.), mention.

Focus sur les mamelles au championnat intermédiaire

Pour le championnat vache intermédiaire, le choix du juge se porte sur Apy 8840 du Château Lebrun (Lambda, Godfriaux, S.). Tout comme en série, elle se distingue facilement. Outre sa prestance, sa solidité dans le rein, sa longueur, son ouverture de côtes et sa démarche aisée dans le ring, elle fait la différence de par son attache arrière haute et large sur la réserve Hanika de Bois Seigneur (Haniko, Pussemier E. et J.). Hanika, une vache très élégante, complète et fine, qui se déplace sur de très bons membres l’emporte sur la très stylée et balancée Italia de la Seigneurie (Jetset, Godfriaux S.). La mention qui se distingue pour sa finesse, sa démarche très aisée une meilleure inclinaison du bassin. Son excellent système mammaire lui vaut le titre de championne meilleur pis intermédiaire.

Apy 8840 du Chateau Lebrun (Lambda, Godfriaux,S.), championne vache intermédiaire;  Hanika de Bois Seigneur (Haniko, Pussemier E. et J.), réserve ; Italia de la Seigneurie  (Jetset, Godfriaux S.), mention.
Apy 8840 du Chateau Lebrun (Lambda, Godfriaux,S.), championne vache intermédiaire; Hanika de Bois Seigneur (Haniko, Pussemier E. et J.), réserve ; Italia de la Seigneurie (Jetset, Godfriaux S.), mention.

Un championnat adulte teinté de Red

En ce qui concerne le championnat vache adulte, Fidelia de Bois Seigneur (Impression, Pussemier E. et J.) devance la réserve 6503 ET (Apoll Pp, Misplon.R) pour sa largeur d’avant-main, sa profondeur de corps ainsi que son ouverture de côtes. La réserve, l’emporte sur Emilie du Vailier (Effort, Jofras SC) pour sa puissance et son très bon système mammaire. Elle est par ailleurs meilleur pis dans sa série. Emilie du Vailier qui avait remporté sa classe entre autres pour la hauteur, la largeur de son attache arrière et un bon placement de trayons.

Fidelia de Bois Seigneur (Impression, Pussemier E. et J.), championne vache adulte; 6503 ET (Apoll Pp, Misplon.R), réserve ; Emilie du Vailier (Effort, Jofras SC), mention.
Fidelia de Bois Seigneur (Impression, Pussemier E. et J.), championne vache adulte; 6503 ET (Apoll Pp, Misplon.R), réserve ; Emilie du Vailier (Effort, Jofras SC), mention.

Prix Beauté Utilité

Le prix Beauté Utilité, qui récompense à la fois la vache avec la plus haute production en kg de matière utile et la mieux classée, est revenu à Fidelia de Bois Seigneur (Impression, Pussemier E. et J.) avec une production en 305 jours lors de sa 4e lactation de 13.206 kg de lait à 3,83 % de MG et à 3,05 % de Prot. (909 kg de matière utile).

La plus belle des Red Holstein

C’est avec conviction et sans hésitation que le juge décerne ce prix de championne Red Holstein à 6503 ET (Apoll Pp, Mispon, R.). Cette pie rouge très complète, très solide et bien à l’aise sur ses membres, était également meilleure mamelle de sa série.

Grande Championne

Bruno Toussaint a pris la parole avant d’achever ce très beau concours. Tout au long de son jugement, il a recherché pour sa ligne finale le modèle à sélectionner pour des vaches d’avenir. Des animaux équilibrés, puissants, avec de très bons membres qui allient la production et la longévité. La grande élue de l’édition Ath By Night 2022 est Apy 8840 du Château Lebrun (Lambda, Godfriaux S.). Cette terrible 3e veau qui avait déjà facilement gagné sa classe.

Le titre de meilleur exposant Holstein est revenu à la famille Feys.

Concours Jersey

Pour la troisième édition, près de 37 Jersey provenant de 10 élevages amateurs de la race étaient présentes pour un concours ouvert à toute la Wallonie.

Le modèle à élever chez les génisses !

Le titre de championne des génisses Jersey revient à EJB Eclipse Casino (Casino, Boutry E.). Une génisse qui démontre beaucoup de classe, de la solidité, de l’ouverture dans ses côtes et de très bons membres. Autant de qualités qui lui permettent de devancer la puissante Miamisewel (Jordan, Jalhay P.). Une réserve avec de la solidité dans son dessus et une très belle largeur d’avant-main. La mention, Bambi des grands Sart (Chrome, Dumez W. & J.), une génisse complète, puissante et large dans sa croupe.

EJB Eclipse Casino (Casino, Boutry E.), championne des génisses Jersey; Miamisewel  (Jordan, Jalhay P.), réserve ; Bambi des grands Sart (Chrome, Dumez W. & J.), mention.
EJB Eclipse Casino (Casino, Boutry E.), championne des génisses Jersey; Miamisewel (Jordan, Jalhay P.), réserve ; Bambi des grands Sart (Chrome, Dumez W. & J.), mention.

De jeunes vaches qui confirment !

J Irma des Roses (Steve, Motte A.) remporte le titre de championne des jeunes vaches Jersey pour son style, sa force dans le rein et son système mammaire très bien équilibré. Elle devance Ovy-P ET du Tordoir (Hirst, Lecas D.), une réserve très complète et bien équilibrée dans toutes ses parties. Elle se distingue de la très belle mention pour ses très bons membres. La mention, Choupinette (Lebanon, Duret L. et M. Ass) une jeune vache qui dégage de la largeur à l’avant-main et une bonne inclinaison de côtes.

J Irma des Roses (Steve, Motte A.), championne des jeunes vaches Jersey ; Ovy-P ET du Tordoir (Hirst, Lecas D.), une réserve ; Choupinette (Lebanon, Duret L. et M. Ass), mention.
J Irma des Roses (Steve, Motte A.), championne des jeunes vaches Jersey ; Ovy-P ET du Tordoir (Hirst, Lecas D.), une réserve ; Choupinette (Lebanon, Duret L. et M. Ass), mention.

Des systèmes mammaires de qualités chez les adultes !

C’est l’élevage du Tordoir qui remporte ce championnat ainsi que la réserve et la mention. La championne, fraîchement vêlée, Joëlle du Tordoir (Joël, Lecas D.) respirant la jeunesse pour sa 4e lactation et qui se déplace avec beaucoup d’aisance dans le ring. Elle devance la puissante et très complète Ligule du Tordoir (Hilario, Lecas D.) la réserve, pour sa finesse, ses très bons membres et la largeur de son attache arrière. Grâce à un excellent système mammaire notamment son attache avant et la hauteur de son attache, elle se place devant Langouste du Tordoir (Balin, Lecas D.). Une mention qui dégage beaucoup de caractère laitier et une très bonne position de ses membres.

Joëlle du Tordoir (Joël, Lecas D.), championnat des vaches adultes Jersey ; Ligule du Tordoir (Hilario, Lecas D.), la réserve ; Langouste du Tordoir (Balin, Lecas D.), mention.
Joëlle du Tordoir (Joël, Lecas D.), championnat des vaches adultes Jersey ; Ligule du Tordoir (Hilario, Lecas D.), la réserve ; Langouste du Tordoir (Balin, Lecas D.), mention.

La grande championne

Le titre de grande championne Jersey revient à Joëlle du Tordoir (Joël, Lecas D.), un modèle de longévité !

Le titre du meilleur exposant Jersey est revenu à la famille Lecas.

Showmanship : toujours plus de jeunes au rendez-vous !

Pour continuer cette soirée dans cette bonne ambiance et autour du ring, la jeunesse était une fois de plus au rendez-vous dans le ring des concours. En effet, pas moins de 49 jeunes ont de nouveau exprimé toutes leurs qualités de meneurs lors du showmanship (l’art de mettre en valeur sa génisse pour devenir le meilleur présentateur). Ils nous ont offert un spectacle haut en maîtrise !

Robin Bodelet emporte le showmanship jeune.
Robin Bodelet emporte le showmanship jeune.

Le showmanship débute avec une série de très jeunes conducteurs, qui ont certes encore du chemin à parcourir mais qui possède déjà la relation nécessaire avec leur animal pour une bonne présentation dans le ring. C’est Robin Bodelet qui l’emporte, grâce à sa compréhension de l’exercice du showmanship et sa capacité à corriger les défauts de son animal.

Robbe Van De Vyver, vainqueur de la 2e série du Showmanship.
Robbe Van De Vyver, vainqueur de la 2e série du Showmanship.

Pour la deuxième série, les choses se corsent car le niveau augmente et ces jeunes présentateurs ont un peu plus de maturité. Le juge a apprécié la présentation de Robbe Van De Vyver. Un jeune, plein de maîtrise qui a toujours bien mis en valeur sa génisse.

Damien Thiebaut, vainqueur de la série senior du showmanship.
Damien Thiebaut, vainqueur de la série senior du showmanship.

Lors de la dernière série senior, Bruno Toussaint, a félicité l’ensemble des adolescents et jeunes adultes pour leur très belle prestation sur le ring. Il voit dans ces jeunes des conducteurs de « métiers ». C’est Damien Thiebaut qui remporte cette série grâce à un bon placement par rapport à sa génisse et la maîtrise du positionnement de celle-ci.

Le veau déguisé : des regards illuminés

C’est sous le sourire et sous les yeux émerveillés que le public a applaudi les 3 équipes de veaux déguisés. Un moment de tendresse avec les cow-boys, la princesse, les infirmières et infirmiers !

ABN12

ABN11

D’après le comité organisateur

A lire aussi en Bovins

Voir plus d'articles