L’étiquetage d’origine impacte les exportations agroalimentaires belges

L’étiquetage d’origine impacte les exportations agroalimentaires belges

Ce type de mesures nuit toutefois aux pays exportateurs comme la Belgique. C’est pourquoi, lors de la réunion des ministres européens de l’Agriculture du 17 juillet, Willy Borsus s’est exprimé en faveur d’un mécanisme volontaire d’étiquetage d’origine, en excluant l’obligation d’étiquetage faite aux producteurs nationaux. « En effet, dans le marché intérieur unique, l’objectif est bien de faire tomber les barrières et non pas d’en créer de nouvelles », a précisé le ministre belge.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct