Accueil Bovins

Grippe aviaire: une personne infectée par un bovin aux États-Unis

Une personne a été testée positive à la grippe aviaire après avoir été infectée par une vache laitière au Texas, ont annoncé les autorités américaines lundi, alors que l’inquiétude grandit autour du virus.

Temps de lecture : 2 min

Il s’agit seulement du deuxième cas de personne testée positive à la grippe aviaire aux États-Unis, après que le virus a rendu malade des troupeaux au Texas, au Kansas et dans plusieurs autres États au cours de la semaine dernière.

« Le patient a signalé une rougeur des yeux (correspondant à une conjonctivite), comme seul symptôme, et se rétablit », ont précisé les autorités lundi, ajoutant qu’il a été isolé et traité avec un médicament antiviral utilisé pour la grippe.

Pour les autorités sanitaires, cette infection ne change pas leur évaluation du risque pour la population américaine, considéré comme « faible ».

Un premier cas avait été découvert dans le pays en 2022, dans le Colorado, mais il s’agissait d’une infection par des volailles.

Depuis, chèvres et vaches ont été touchées, a-t-on appris la semaine dernière, à la surprise des experts.

Les experts s’inquiètent du nombre croissant de mammifères infectés par l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) et sa souche H5N1, et de son potentiel de propagation entre mammifères, même si les cas chez les humains sont très rares.

Un enfant de neuf ans, porteur de la souche H5N1, est décédé de la grippe aviaire au Cambodge en février, après trois décès dans le même pays en 2023.

A lire aussi en Bovins

Objectif durabilité pour la filière laitière!

Bovins Au matin ou avant d’aller se coucher, en fromage ou en yaourt, le lait reste un produit star de notre alimentation. Et bonne nouvelle pour le secteur, cet aliment a toujours la cote dans les ménages wallons. Des consommateurs avec une bonne image de l’élevage laitier, mais qui ont à cœur d’opter pour des produits durables, correspondant à leurs valeurs environnementales.
Voir plus d'articles