Accueil Elevage

FCO : pacage et mouvements avec les pays limitrophes

Depuis octobre 2023, la Belgique n’est plus indemne du sérotype 3 du virus de la fièvre catarrhale avec, pour conséquence, des restrictions de mouvement vers certains États membres de l’UE. Dans ce contexte sanitaire, plusieurs mesures sont prises dans les pays limitrophes concernant les mouvements d’animaux et le pacage.

Temps de lecture : 1 min

Selon l’Afsca, le Grand-Duché de Luxembourg, entre-autre, accepte les ruminants sous certaines conditions. Concernant la France, elle autorise les bovins, ovins et caprins moyennant leur âge, puisqu’ils doivent avoir moins de 70 jours. Les Pays-Bas, aussi touchés par le BTV-3, sont d’accord avec une libre circulation des animaux tout comme l’Allemagne mais uniquement pour les régions infectées. Pour les régions indemnes allemandes, les mouvements sont possibles mais avec certaines réserves.

Ces restrictions impactent donc le pacage qui n’est, à l’heure actuelle, pas possible avec la France. La situation pourrait évoluer par la suite. Si tel est le cas, l’Afsca communiquera rapidement un nouvel état des lieux de la situation.

Pour d’informations sur la liste des pays de l’UE disposant de dérogations liés au BTV : https://food.ec.europa.eu/animals/animal-diseases/surveillance-eradicati...

A lire aussi en Elevage

Pas moins de 13 races de bovins différentes représentées à l’Élevage du fond du Puits!

Bovins Se rendre à l’Élevage au fond du Puits, c’est un peu comme entreprendre un tour du monde dédié aux bovins. Pourtant, c’est bel et bien à Ottignies-Louvain-la-Neuve que Frédéric Dumont élève sa septantaine de vaches, taureaux et veaux confondus. Des animaux rares et surtout très originaux puisqu’il possède pas moins de 13 races différentes, des plus connues comme la Highland, au plus spéciales, comme la Dahomey, originaire du Bénin.
Voir plus d'articles