Le Carnaval, et puis quoi…?

Le Carnaval, et puis quoi…?

On connait la musique : depuis que le prix mondial sert de prix de référence, ce sont les éleveurs du monde entier qui tirent la langue vers le bas. L’autre jour à la télé, France 2 expliquait à quel point les éleveurs de Nouvelle-Zélande s’endettaient pour produire ces excédents qui créent la déprime collective… avec, en sus, l’ombre du Mercosur sur nos têtes.

Les États Généraux de l’alimentation qui ont eu lieu en France vont-elles sortir de leur chapeau une solution réaliste ? Comment assurer un prix d’achat correct ? Peut-on...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct