Dans la ruche, chacun son rôle!

Apiculture

La vie au sein d’une ruche est bien organisée, avec des rôles définis qui peuvent évoluer au fil du temps.

En ce mois de mars, Jef inspecte minutieusement ses colonies afin de s’assurer de leur bon état.

«En tant que plus grand apiculteur de Belgique, je suis confronté à de nombreux défis»

Apiculture

Il n’a que 28 ans et est déjà le plus grand apiculteur de Belgique… Jef Torfs, originaire d’Aarschot (Brabant flamand) s’occupe en effet de plusieurs centaines de ruches alors qu’il n’en possédait que 40 il y a 5 ans, lorsqu’il s’est lancé dans la production de miel. Le retour du printemps signe donc la reprise d’une période de travail intense aux côtés de ses butineuses.

La savonnerie Habeebee: des produits de beauté créés en équilibre et avec la complicité des abeilles

D. Jaunard

Apiculture

Il y a peu, j’ai rencontré Alexia Van Innis, la fondatrice de Habeebee, petite entreprise proposant des produits de beauté à base de cire d’abeille et de propolis. Dans son petit magasin situé à Boitsfort, elle m’a expliqué la genèse de son projet et surtout, l’apiculture sur laquelle il se fonde, une apiculture de papy du dimanche comme elle aime à le dire mais qui, selon elle, respecte d’avantage le cycle naturel des abeilles et lui a permis de trouver un certain équilibre.

Aie, ça pique !

Apiculture

Seules les abeilles femelles possèdent un dard. Les mâles en sont dépourvus et sont inoffensifs.

L’installation de ruches dans les parcelles de colza constitue un exemple de partenariat apiculteurs-agriculteurs qu’il convient de pérenniser et développer.

La filière apicole wallonne ne demande qu’à se professionnaliser, malgré les défis qu’elle rencontre

J. Vandegoor

Apiculture

Endosser sa tenue d’apiculteur, c’est rejoindre un monde où passion de la biodiversité, partage de connaissances et production d’un miel local et de qualité s’entremêlent. Mais tous vous le diront : l’apiculture ne doit pas être réduite à ce portrait bucolique. Car les défis environnementaux et sanitaires qui pèsent sur le secteur sont nombreux et doivent être abordés avec le plus grand sérieux.

L’apiculture, petite sœur de l’agriculture

D. Jaunard

Apiculture

Quand on ne s’intéresse que de très loin à l’apiculture, au-delà bien sûr de leur rôle dans la production de miel, on entend et retient que les abeilles sont utiles à la biodiversité mais qu’elles disparaissent du fait de l’action de l’homme… Et puis, en explorant davantage le sujet, on prend conscience que, comme pour de nombreux domaines, il mérite bien plus d’attention qu’un discours simpliste et réducteur. L’apiculture est multiple et complexe et, en ce sens, pas si différente de l’agriculture. Les deux activités sont même plutôt sœurs puisque certains apiculteurs sont aussi agriculteurs, à l’image de Mathieu Decoster et Pierre-Antoine Couvreur de Beelgium et Jef Torfs (dans le même dossier apiculture) et, que les collaborations entre elles sont possibles voire nécessaires comme le souligne Agnès Fayet, du Centre apicole de recherche et d’information(dans le même dossier apiculture).

Beelgium: du miel, du pollen et des abeilles bien de chez nous

D.Jaunard

Elevage

Chez Beelgium, apiculture rime avec agriculture, notamment car les créateurs de la marque, Mathieu Decoster et Pierre-Antoine Couvreur, sont installés en tant qu’agriculteurs, mais aussi car ils travaillent en partenariat avec le monde agricole. Le miel peut même devenir celui des cultivateurs puisque ce qui intéresse le plus nos deux compères, c’est de produire des abeilles et des produits bien de chez nous.