Accueil Législation

Accord pour un renforcement de l’évaluation des risques des pesticides

La présidence roumaine du Conseil de l’UE et le Parlement européen se sont accordés sur les propositions de la Commission visant à améliorer la transparence de l’évaluation des risques phytos.

Temps de lecture : 1 min

Le compromis trouvé sur les propositions présentées en réponse à l’initiative citoyenne « stop glyphosate » lancée lors de la réautorisation polémique de cet herbicide fin 2017 prévoit une plus grande clarté sur les études soumises par l’industrie (avec consultation publique) dans le cadre du processus d’évaluation des risques ; tout en maintenant un certain degré de protection des données confidentielles. Un registre européen commun des études sera créé pour éviter que certains résultats défavorables soient écartés par les industriels.

La Commission européenne pourra également, dans des circonstances exceptionnelles, commander à l’Autorité européenne de sécurité des aliments des études complémentaires financées par le budget de l’UE.

Ces dispositions doivent être validées par les États membres et le Parlement européen et devraient être adoptées d’ici l’été.

Le budget de ladite Efsa devrait par ailleurs être fortement augmenté dans le futur cadre financier de l’UE en pleine négociation.

A lire aussi en Législation

La cession privilégiée en gelée…

Droit rural Qui veut bien se prêter à l’exercice de la comparaison entre l’ancienne version de la loi sur le bail à ferme et sa nouvelle version wallonne, en vigueur depuis le 1er janvier 2020, fera le constat que, ci-et-là, apparaissent parfois de nouvelles dispositions légales, autrement appelées de nouveaux articles, souvent affublés d’un « bis » ou d’un « ter » : 2bis, 2ter, 57bis…
Voir plus d'articles