Portrait d’Amandine Prévost: à la recherche des sensations justes!

Pour Amandine Prévost, son sport est un vrai travail d’équipe. Ses chevaux sont  ses meilleurs partenaires.
Pour Amandine Prévost, son sport est un vrai travail d’équipe. Ses chevaux sont ses meilleurs partenaires.

Issue d’une famille d’agriculteurs, Amandine commence l’équitation à l’âge de 9 ans sous l’œil averti de sa maman, Sylvie Rolin, sa première monitrice. C’est par la ballade et l’obstacle qu’elle se plonge dans ce sport avant de s’intéresser à la discipline du dressage vers 12 ans. Elle fait alors ses armes en montant les chevaux des clients.

Elle entre en compétition de dressage à 15 ans avec un cheval professeur. Cela afin de pouvoir affiner ses aides un maximum, en étant à l’écoute de son cheval....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct