Le numérique, un outil pour se démarquer et se réapproprier la valeur ajoutée

Le numérique, un outil pour se démarquer et se réapproprier la valeur ajoutée

Quand Henri Louvigny nous accueille dans son exploitation, il se plaît à rappeler que l’élevage est une histoire de famille et ce depuis 7 générations. C’est fin des années ‘90 que l’exploitation, alors au main de son père, passe du conventionnel au bio. Une transition qui se marque par l’abandon du cheptel Blanc-bleu au profit d’abord de la Blonde d’Aquitaine, rapidement remplacée par la Limousine. Quant à Henri, s’il a toujours été baigné dans l’agriculture, il s’en éloignera de par ses études en informatique qu’il étudiera, à Liège d’...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct