Le marché des terres agricoles a marqué une pause au 1er semestre

Le marché des terres agricoles a marqué une pause au 1er semestre
DJ

«L’immobilier bâti a connu une grosse augmentation de son activité pendant les six premiers mois de l’année mais c’est un peu différent au niveau foncier. Cela s’est aussi sensiblement calmé au niveau des prix. Mais il est très difficile de tirer des conclusions sur six mois», résume Renaud Grégoire, notaire. Il faut dire que les prix des terrains agricoles avaient eu tendance à flamber ces dernières années (+22,9% en cinq ans).

Dans le détail, au premier semestre, le prix moyen d’une terre agricole en Belgique était de 44.696 euros par hectare, en...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct