L’avis du maraîcher: la variabilité des reliquats d’azote est très grande!

Les chicorées en général et la chicorée witloof en particulier sont très sensibles aux excès d'azote. Les différences variétales sont en outre importantes. Il convient de déterminer suffisamment tôt l'état de richesse de nos parcelles pour pouvoir choisir éventuellement des alternatives en cas de richesse importante.
Les chicorées en général et la chicorée witloof en particulier sont très sensibles aux excès d'azote. Les différences variétales sont en outre importantes. Il convient de déterminer suffisamment tôt l'état de richesse de nos parcelles pour pouvoir choisir éventuellement des alternatives en cas de richesse importante. - F.

Les teneurs en azote dans les profils sont extrêmement variables en cette arrière-saison. Durant la période de sécheresse estivale, la minéralisation des matières organiques du sol a fortement ralenti sa cadence pour reprendre tard en été et en automne. Cette minéralisation a libéré de l’azote que des cultures maraîchères n’ont pas absorbé. Ces quantités d’azote peuvent avoir percolé avec les pluies des dernières semaines, mais ont pu être retenues par les cultures d’engrais vert orienté vers la capture d’azote (situation idéale). Nous...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct