Viser une production minimale de 28 l/jour/vache pour assurer la transformation fromagère

Pour Jean-Bernard Ronckier, ses vaches ne doivent jamais descendre sous la moyenne de 28l/jour de production. Pour ce faire, il peut compter sur des fourrages d’une très bonne qualité.
Pour Jean-Bernard Ronckier, ses vaches ne doivent jamais descendre sous la moyenne de 28l/jour de production. Pour ce faire, il peut compter sur des fourrages d’une très bonne qualité. - P-Y L.

Chez les Ronckier, l’innovation est une histoire de famille. Déjà en 1860, l’exploitation de 31 ha était une ferme pilote dans la vulgarisation de nouvelles techniques agricoles.

En 1959, la famille d’éleveurs installe une salle de traite tandem « Melotte » et une laiterie, ce qui est très rare pour la région. Onze ans plus tard, ils construisent une porcherie de 40 truies sur caillebotis en système naisseurs.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct