C’est le moment de penser aux analyses de sol: raisonner la fertilisation en considérant aussi les reliquats

Raisonner sa fertilisation, c’est raisonner ses dépenses, mais également protéger la qualité des nappes prféatiques.
Raisonner sa fertilisation, c’est raisonner ses dépenses, mais également protéger la qualité des nappes prféatiques. - Protect’eau

Les reliquats azotés en sortie d’hiver (RSH) correspondent à l’azote minéral du sol, disponible immédiatement pour le développement des plantes. Pour établir le profil de ces réserves au sein d’une parcelle, une vingtaine d’échantillons sont prélevés sur une profondeur de 60 ou 90 cm, en fonction de la culture qui est présente ou qui sera implantée.

Les analyses doivent être réalisées environ trois semaines avant l’implantation d’une culture de printemps, afin que cette mesure reflète bien la...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct