La maison en pain d’épice

La maison en pain d’épice

Donatienne a 10 ans. L’Homme vient de marcher sur la Lune, mai ’68 est encore tout beau tout neuf dans les mémoires, mais le progrès semble avoir oublié son petit village à elle, perdu au creux d’une vallée ardennaise. Ses parents sont agriculteurs ; elle est la benjamine d’une grande fratrie, et tout le monde l’appelle « Dona ». Son père, un gros castard sanguin, est dur à la tâche et autoritaire. Il mène son monde à grands coups de gueule, et n’admet aucune...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct