Le groupe Colruyt va vendre des herbes issues de l’agriculture verticale

Le groupe Colruyt va vendre des herbes issues de l’agriculture verticale

Dans une plantation verticale, les plantes sont alignées en rangs superposés, ce qui permet à Colruyt d’utiliser jusqu’à 20 fois moins d’espace pour sa culture de basilic. Celle-ci étant faite dans le centre de distribution, le transport s’en retrouve aussi allégé. «Nous utilisons également 90% d’eau et 50% de nutriments en moins par rapport à une culture classique. De plus, nous n’utilisons que de l’eau de pluie filtrée, recueillie sur le toît du centre de distribution», explique Bio-Planet. Très efficiente, l’installation tire son électricité des énergies éolienne et solaire. Les plantes poussent à partir de graines bio et ne subissent aucun traitement pesticide. Elles ne sont cependant pas certifiées bio, notamment parce qu’elles poussent dans un substrat plutôt que dans la pleine terre. Selon Colruyt, ce support de culture est particulièrement durable et compostable mais il ne peut pas être qualifié de bio. Les pieds de basilic issus de cette culture ne seront vendus, dans un premier temps, que dans les 31 magasins et sur le site de Bio-Planet. Le groupe prévoit d’organiser la vente dans ses magasins Colruyt et Okay plus tard, des recherches supplémentaires étant nécessaires avant une distribution à grande échelle. Bio-Planet s’attellera au cours de l’année à la production de coriandre.

(Belga)

Le direct

Le direct