Une problématique d’actualité: fertiliser les cultures maraîchères en période de sécheresse

Les exportations de matières fraîches et de matières sèches sont importantes pour les cultures sous abris. Mais les pertes par lessivage sont plus limitées et la minéralisation des matières organiques du sol est potentiellement élevée.
Les exportations de matières fraîches et de matières sèches sont importantes pour les cultures sous abris. Mais les pertes par lessivage sont plus limitées et la minéralisation des matières organiques du sol est potentiellement élevée. - F.

Avant tout, n’oublions pas que l’absorption des éléments minéraux se fait naturellement par la solution du sol prélevée par les racines des plantes. Cette solution du sol a une richesse en équilibre avec le sol lui-même. L’analyse du sol en début de saison de culture nous a informés de sa composition générale.

En période de déficit hydrique, la rétention des éléments minéraux par les colloïdes du sol est modifiée. Par ailleurs, le manque d’eau utilisable par les plantes réduit la possibilité de mise...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct