Valoriser les surplus de pomme de terre en les incorporant à l’alimentation des bovins

Parmi les voies de valorisation des stocks de pommes de terre restées sur le carreau,  l’alimentation des animaux d’élevage, notamment les bovins, permettrait  de bien valoriser les volumes disponibles.
Parmi les voies de valorisation des stocks de pommes de terre restées sur le carreau, l’alimentation des animaux d’élevage, notamment les bovins, permettrait de bien valoriser les volumes disponibles. - M. de N.

Avant d’incorporer un coproduit dans l’alimentation des animaux, l’éleveur doit définir la place qu’il souhaite lui donner dans son plan de rationnement : une solution de dépannage (sécheresse, stocks insuffisants) ou, une réaction face à une très bonne opportunité (prix attractif), ou une utilisation régulière. Des pommes de terre entières constituent la voie la plus simple à mettre en place dans l’alimentation des ruminants. Les excédents de récolte sont donc une source intéressante à valoriser dans les rations, à condition de...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct