Une filière épeautre wallonne:pour plus de stabilité dans le prix et un système alimentaire résilient et durable

Après la première étape du choix des variétés d'épeautre, vient le temps des tests  et des mises au point des recettes, avec l'objectif de commercialiser des produits à base d'épeautre wallon au plus tard d'ici deux ans. Sont évoqués du levain prêt à l'emploi  pour les boulangers, de la farine, du whisky à l'épeautre, des pâtes sèches...  Ces produits soutiendront le développement de la filière en Wallonie.
Après la première étape du choix des variétés d'épeautre, vient le temps des tests et des mises au point des recettes, avec l'objectif de commercialiser des produits à base d'épeautre wallon au plus tard d'ici deux ans. Sont évoqués du levain prêt à l'emploi pour les boulangers, de la farine, du whisky à l'épeautre, des pâtes sèches... Ces produits soutiendront le développement de la filière en Wallonie. - DJ

Du levain prêt à l’emploi, du whisky, des pâtes d’épeautre ou encore des sirops naturels entrant dans la composition d’autres produits alimentaires ou des grains perlés: voici ce que les consommateurs wallons pourront bientôt découvrir. Wallep (pour Wallonie Epeautre) a pour but de relocaliser un produit de terroir de manière innovante à l’échelle industrielle. 6 entreprises wallonnes - Meurens Natural, les Moulins de Statte, Pastificio della mamma, Puratos, Walagri et la distillerie Radermacher- aidées de trois acteurs de la recherche -le...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct