Entre concours photo et présentation virtuelle d’animaux, la limousine soigne son image sur la toile

Cette année, le Herd-book limousin et le Limousin belge devaient organiser un concours interrégional sur deux jours à Libramont. L’objectif ? Fédérer les éleveurs belges, français, luxembourgeois et allemands et ainsi accueillir quelque 150 animaux de haute génétique. Si l’événement est reporté à l’année prochaine, les éleveurs ont voulu occuper le terrain.

Pour Vincent Rabeux, président du herd-book limousin : « La force de la Foire ? Attirer nombre de sélectionneurs mais également de consommateurs ? Raison pour laquelle nous avons voulu proposer deux initiatives positives qui s’adressent tant à l’un qu’à l’autre ».

La limousine, cette vache « nature »

C’est à Serinchamps, chez Françoise & Frédéric Minon, que le Limousin Belge, en partenariat avec l’Apaq-w, a lancé son concours photo « la limousine, la vache « nature » » pour encourager le consommateur à découvrir l’élevage de cette race. L’événement, ouvert tant aux photographes amateurs qu’aux professionnels, invite les participants à se rapprocher de l’élevage et à partager leurs meilleurs clichés illustrant la race d’une belle manière, partout en Wallonie.

Vincent Rabeux : « Si nous avons un œil d’éleveur, l’initiative vise davantage à ouvrir notre œil de consommateur envers les animaux, de manière à pouvoir toucher davantage les amateurs de bonne viande. Un concours qui a du sens alors que l’élevage est souvent victime d’agribashing. La démarche est donc d’apporter une image positive qui va à l’encontre des critiques parfois violentes à l’égard de l’élevage. En France, les éleveurs ont compris l’importance de communiquer sur leur métier. Pour élever des animaux, nous devons avant tout les aimer ! Et le consommateur doit s’en rendre compte. »

Chaque participant pourra soumettre au maximum cinq photos et a libre-choix quant au traitement du sujet. Notons que les fichiers doivent être envoyés par e-mail à lelimousinbelge@outlook.com pour le dimanche 13 septembre au plus tard.

Prix public, des éleveurs ou encore « jeunes »… Les lauréats pourront se distinguer selon ces trois catégories. Selon celles-ci, ils pourront gagner respectivement des bons d’achat de colis de viande chez des éleveurs producteurs et bouchers, panneau-photo et abonnement à des revues spécialisées, entrées dans des parcs d’attraction en Wallonie.

La remise des prix se tiendra début octobre durant la semaine « steak-frites, organisée par l’Apaq-w. Le règlement complet est disponible sur le site www.limousins.be.

Notons que les photos participantes pourront servir lors de futures campagnes de communications de l’éleveur au consommateur.

Une présentation virtuelle de la génétique des élevages wallons

Côté éleveurs, ils tenaient à pouvoir présenter malgré les restrictions le fruit d’une ou plusieurs années de travail. Raison pour laquelle le Herd-Book et le Limousin Belge organisent une présentation virtuelle d’élevages. Ainsi par le biais d’une vidéo et de photos, ils peuvent mettre en valeur leurs animaux. Celles-ci seront mises en ligne sur la page facebook le 24 juillet tout au long de la journée. Plus d’une dizaine d’élevages participeront à l’événement.

Pour Vincent Rabeux, l’initiative virtuelle est une forme de déconfinement pour les éleveurs. Elle vise à recréer des liens entre éleveurs et valoriser la qualité d’élevage présente en Belgique. Chez nous, la limousine se développe très bien et le travail des sélectionneurs permet d’acquérir une excellente génétique, pour un prix compétitif, sans forcément devoir se rendre dans le berceau de la race. »

C’est aussi l’occasion de reprendre contact avec le consommateur et leur montrer que ladite race est en adéquation parfaite avec le « consommer local ».

Rappelons que le Herd-book compte 134 éleveurs sélectionneurs, ce qui représente 7.625 animaux inscrits dont 3.593 mères-vaches. ;

Pour davantage d’infos pour ces deux événements : lelimousinbelge@outlook.com.

P-Y L.

Le direct

Le direct