Au 20 août, le rendement de Bintje et Innovator restait à la traîne dans le pays

Les prélèvements en Innovator montraient, en semaine 34, un rendement moyen pratique en 35 mm+ de 34 t/ha, mais dans une fourchette large de 22 à 46 t/ha. Et quelque 6,4 tubercules par plante en moyenne également.
Les prélèvements en Innovator montraient, en semaine 34, un rendement moyen pratique en 35 mm+ de 34 t/ha, mais dans une fourchette large de 22 à 46 t/ha. Et quelque 6,4 tubercules par plante en moyenne également. - M. de N.

Les prélèvements réalisés dans le cadre du Centre pilote pomme de terre au cours de la semaine 34 (17 au 23 août) grâce à la collaboration entre la Fiwap, le Carah, le Pca et Inagro sur 14 parcelles de Bintje en Belgique et 8 parcelles d’Innovator en Wallonie confirment le retard de ces deux variétés en termes de rendement à la mi-août.

Rendement en retard pour la Bintje

La date moyenne de plantation s’établit au 16 avril, variant entre le 8 avril et le 4 mai. Le calibre de plants essentiellement utilisé est le 28/35 mm (9 parcelles sur 14) à une densité moyenne de plantation de 33.060 plants/ha. Une parcelle a été irriguée et elle montre le rendement le plus élevé (46,4 t/ha) mais pas le meilleur calibre (74 % de 50 mm+).

En semaine 34, le rendement en 35 mm+ est évalué à 36 t/ha, dans une fourchette large de 21 à 46 t/ha. Deux parcelles n’atteignent pas 30 t/ha, 3 parcelles dépassent 40 t/ha.

En termes de calibre, 2 des 14 parcelles suivies sont très en dessous de la norme de 60 % de 50 mm+ avec seulement 31 % et 41 %. Une de ces parcelles est morte naturellement, avec un rendement de seulement 21 t/ha !

Le poids sous eau est correct à élevé dans toutes les parcelles.

Le rejet/repousses reste globalement limité (en moyenne 7 % des tubercules primaires avec des symptômes principalement sous la forme de stolon ou de poupée) ; 2 parcelles sont plus affectées avec plus de 10 % des tubercules primaires concernés. Le retour de pluies conséquentes éventuelles déterminera l’ampleur du rejet au final.

La sénescence moyenne du feuillage a été évaluée à 54 %, avec 5 parcelles (sur 14) au-delà des 75 %.

Par rapport aux années antérieures, le rendement actuel est à peine plus élevé que l’an dernier, et est en retard de l’ordre de 1 t/ha sur la moyenne des 5 dernières années, et de 4 t/ha sur la moyenne historique sur la base du nombre de jours de croissance.

Calibre et PSE par contre sont plus élevés que lors de toutes les années récentes. Sur la base de la date calendrier, le rendement actuel est comparable à la moyenne pluriannuelle.

Innovator en Wallonie

Huit parcelles d’Innovator ont été prélevées en Wallonie lors de cette même semaine 34 par la Fiwap et le Carah. La date moyenne de plantation se situe au 22 avril, avec des extrêmes allant du 10 au 30 avril.

On observe un rendement moyen pratique (35 mm+) de seulement 34 t/ha, dans une fourchette de 22 à 46 t/ha, avec une moyenne de 6,4 tubercules par plante (de 4,9 à 9,5).

Avec si peu de tubercules par plante, le calibre ne pose pas de problème (89 % de 50 mm+, variant de 84 à 95 %), mais le potentiel de rendement est réduit. Aucune parcelle n’est irriguée.

La sénescence moyenne du feuillage a été estimée à 69 %, avec 1 parcelle encore majoritairement verte (40 %), mais 3 parcelles très avancées (au-delà de 70 %).

Comparé aux années récentes sur base de la date calendrier, le rendement pratique est supérieur aux 2 dernières années, mais inférieur aux 2 années précédentes. Il est plus faible de 3 t/ha par rapport à la moyenne des 5 dernières années. PSE et calibre sont par contre plus élevés.