Nord-ouest européen: appel à réduire les surfaces «patatières» en 2021!

Dans le contexte de ces derniers mois, le Nepg conseille vivement aux producteurs de reprendre le contrôle de l’offre et d’être acteurs de leur propre avenir, en réduisant leurs superficies, l’an prochain.
Dans le contexte de ces derniers mois, le Nepg conseille vivement aux producteurs de reprendre le contrôle de l’offre et d’être acteurs de leur propre avenir, en réduisant leurs superficies, l’an prochain. - M. de N.

Après les coups de chaud et la canicule de l’été, la culture est plus avancée et moins productive en 2020. Les dernières récoltes d’essais montrent des gains moyens de 200 à 300 kg/ha/jour, ce qui est extrêmement faible. Le Nepg fait également état de grandes différences de rendement entre les différents pays et également au sein de ceux-ci (grosses hétérogénéités de rendement, en lien, notamment, avec la disponibilité en eau).

Déséquilibre entre l’offre et la demande

...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct