Olivier De Backer, entrepreneur à Dongelberg: «Des freins subsistent, mais les drones agricoles ont de l’avenir en Belgique»

Bien qu’il ait du mettre l’activité « drone » de son entreprise entre parenthèses, Olivier ne compte pas l’abandonner  et reste persuadé qu’elle se développera dans les années à venir.
Bien qu’il ait du mettre l’activité « drone » de son entreprise entre parenthèses, Olivier ne compte pas l’abandonner et reste persuadé qu’elle se développera dans les années à venir. - J.V.

Fondée en 1957, l’entreprise agricole familiale De Backer a évolué au fil des années. Si la récolte de légumes de conserverie et, plus tard, de surgélation a toujours constitué un volet important de son activité, d’autres prestations s’y sont progressivement ajoutées (moisson, arrachage des betteraves et plants de pomme de terre, ensilage du maïs…). En 2017, Olivier, représentant de la troisième génération, a fait entrer l’entreprise de plain-pied dans le smart farming en acquérant un drone.

« ...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct