Compétitivité, innovation, durabilité: ingrédients de l’alimentaire pour digérer la crise

Compétitivité, innovation, durabilité: ingrédients de l’alimentaire pour digérer la crise

L’année 2019 n’a pas été mauvaise du tout pour l’industrie alimentaire wallonne, avec une croissance d’1,1% de son chiffre d’affaires et des investissements ayant atteint le demi-milliard d’euros (+64% en cinq ans). Si le secteur souffre toujours des achats transfrontaliers -les Belges ont acheté en 2019 pour 640 millions d’euros de produits alimentaires dans les pays voisins, principalement des boissons-, les exportations de l’industrie alimentaire wallonne ont bondi de 6,9% et permis de compenser le recul des ventes sur le marché intérieur. Les exportations hors Europe particulièrement...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct