Les pluies freinent le recul des teneurs en humidité du maïs grain

Dans les quelques situations exceptionnelles de plantes totalement desséchées et affaiblies par la fusariose, la récolte est à envisager dès que possible.
Dans les quelques situations exceptionnelles de plantes totalement desséchées et affaiblies par la fusariose, la récolte est à envisager dès que possible. - M. de N.

La période du 25 septembre au 2 octobre fut, pour le moins, très arrosée, avec une quantité record de précipitations (98 mm à Uccle) pour la troisième décade de septembre depuis le début des mesures en 1901 par l’IRM. La répartition ne fut cependant pas régulière sur toute la Wallonie, C’est surtout sur l’est du Hainaut que les précipitations furent les plus importantes (plus de 100 litres/m2 en 3 jours). Ces conditions n’ont bien sûr, pas été bénéfiques à une poursuite des diminutions de l’humidité des grains....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct