L’Argentine devient le premier pays à autoriser la commercialisation de blé OGM

L’Argentine devient le premier pays à autoriser la commercialisation de blé OGM

«Il s’agit de la première approbation au monde» pour un OGM de tolérance à la sécheresse dans le blé, mais «pour être commercialisé en Argentine, il doit être approuvé par le Brésil, principal et historique marché du blé argentin», a indiqué dans un communiqué le Conseil national des sciences et de la technologie (Conicet), qui dépend du gouvernement.

En 2019, 45% des 11,3 millions de tonnes de blé exportées par l’Argentine ont été vendues au Brésil. Les autres principaux marchés sont l’Indonésie, le Chili et le Kenya. Le développement de cette...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct