Un broyeur de fanes au catalogue Ropa

Dans les parcelles encore en végétation, le passage du broyeur permet de stopper la croissance des tubercules tout en limitant l’usage de défoliants chimiques.
Dans les parcelles encore en végétation, le passage du broyeur permet de stopper la croissance des tubercules tout en limitant l’usage de défoliants chimiques.

«  Dans les parcelles encore en végétation, un passage avec le KS 475 S permet de stopper la croissance des tubercules tout en limitant l’usage de défoliants chimiques. Avant la récolte, la grande capacité d’aspiration de l’outil permet de détruire les fanes les plus longues pour optimiser le débit de chantier de l’arracheuse », explique Ropa.

L’outil intègre de série 92 couteaux de différentes formes enveloppant littéralement les buttes durant le processus de broyage. L’aspiration générée par les couteaux cuillères et fléaux soulève les fanes les plus longues et recroquevillées sur les buttes avant de les déchiqueter. Les contre-couteaux, montés de série, contribueront à réduire la taille du broyat.

Inter-rangs de 75 ou 85 cm

Le rotor est adapté aux inter-rangs de 75 ou 80 cm. Le passage d’un écartement à l’autre s’effectue par déplacement des fléaux. Le réglage de la hauteur d’effanage s’effectue, quant à lui, via le relevage du tracteur et à l’aide des deux roues de jauges placées entre les buttes. En option, l’outil peut être équipé de roues de rappui resserrant le sommet des buttes afin d’éviter le verdissement des tubercules.

Le broyeur KS 475 S intègre de série un cardan homocinétique et ne demande pas plus de 70 ch au travail. La modification des poulies d’entraînement permet d’adapter le régime du rotor selon la prise de force du tracteur à 540, 750 ou 1.000 tr/min.