La Wallonie s’apprête à interdire le broyage des poussins

En Allemagne, le broyage des poussins mâles sera interdit dès 2022.
En Allemagne, le broyage des poussins mâles sera interdit dès 2022. - J.V.

Cette pratique a été dénoncée à l’étranger, notamment en France et en Allemagne. Des milliers de poussins mâles y sont broyés car jugés inutiles par rapport à la rentabilité des poules pondeuses. Cette situation a poussé de nombreux citoyens et associations de défense des animaux à dénoncer cette pratique. Face à cette situation, l’Allemagne a récemment décidé d’interdire cette pratique et la France a elle aussi exprimé sa volonté de mettre en œuvre une interdiction générale de mise à mort des poussins mâles.

En concertation avec le secteur

L’interdiction souhaitée par la Wallonie est cohérente avec l’approche de ses voisins. Le gouvernement régional souhaite ainsi faire respecter le Code wallon du Bien-être animal qui interdit de faire périr un animal sans nécessité.

Cette décision a été prise en concertation avec le secteur. La ministre soutient d’ailleurs la recherche d’alternatives : un consortium multidisciplinaire composé de l’Université de Namur et du Centre wallon de recherches agronomiques a été désigné pour mener une étude sur le développement de filières et méthodes d’élevage respectueuses des poussins mâles, notamment.

« Je souhaite protéger les poussins de toute souffrance inutile, d’autant que des méthodes d’élevage plus respectueuses peuvent être développées. Cet arrêté s’inscrit dans une demande des citoyens de mettre fin à des techniques de mise à mort d’un autre âge », a conclu la ministre.

Le direct

Le direct