Sécheresse 2020: conditions d’octroi des indemnités

Sécheresse 2020: conditions d’octroi des indemnités
J.V.

Les situations prises en considération, sur base des montants bruts par ha sont les suivantes :

– les prairies permanentes et temporaires (codes 610, 62 et 623) : 222 €/ha ;

– les maïs ensilage (code 201) : 232 €/ha ;

– les maïs grain (code 202) : 307 €/ha ;

– les protéagineux (codes 511, 512, 521, 522, 53, 541, 542, 55, 56, 58) : 279 €/ha ;

– les haricots (codes 8410 et 9410) : 418 €/ha ;

– le lin textile (code 921) : 203 €/ha ;

– le chanvre textile (code 922) : 276 €/ha ;

– les pois (codes 831 et 931) : 418 €/ha.

« Nous avons déterminé les cultures les plus impactées par la sécheresse de 2020. Je souhaite que nous puissions procéder rapidement à l’indemnisation dont les agriculteurs ont grandement besoin », souligne le ministre Borsus.

Prolongation du délai

Par ailleurs, pour permettre à celles et ceux qui n’auraient pas encore eu l’occasion de remplir leur demande, le gouvernement octroie une prolongation du délai. Les agriculteurs doivent introduire leur demande d’aide à la réparation via l’application « Dégâts agricoles » de Pac-on-Web désormais pour le 20 juillet au plus tard. Cette demande doit être accompagnée des procès-verbaux de constat des dégâts ainsi que du contrat d’assurance, si celle-ci a été contractée.

Le direct

Le direct