Calculer le poids de 1.000grains avec précision grâce au PMG Fibercontrol, de Godé

L’ensemble des informations s’affichent clairement sur l’écran tactile du PMG Fibercontrol.
L’ensemble des informations s’affichent clairement sur l’écran tactile du PMG Fibercontrol.

Reposant sur une technologie de comptage par fibre optique, l’outil a été conçu pour les céréales (semences auto-produites) et, généralement, toute espèce cultivée dont le diamètre de grain est compris entre 2,5 et 9 mm.

Jusqu’à la densité, en kg/ha

Outre un écran tactile, le PMG FiberControl intègre un bol vibrant apte à recevoir l’échantillon de grains à calculer. Ce bol est équipé d’un bec verseur qui facilite la vidange en fin d’opération.

En pratique, lors du pesage des grains, les vibrations du bol en rotation produisent, en périphérie, l’alignement des grains. Ceux-ci sont amenés à passer individuellement devant un faisceau optique qui génère le calcul du nombre de grains par incrémentation. L’opérateur suit le comptage « en direct » sur l’écran et peut même l’interrompre sitôt que le PMG affiché est stabilisé.

Ensuite, est proposé à l’écran un simulateur de semis qui aboutit à l’obtention du dosage en kg/ha à reporter sur le semoir (et qui permet, en fonction de la surface à semer, de prévoir la quantité de semences à préparer). Pour davantage de précision, l’utilisateur peut même jouer sur le taux de germination de ses semences et, même, sur les conditions de semis (estimation du taux de levée) afin d’obtenir la dose de semis qui correspond le mieux à sa situation.

« Le calculateur limite donc tout risque d’erreur de manipulation, de calcul ou de retranscription puisque le comptage, la pesée, le calcul du PMG et le résultat du PMG sont autant d’informations chiffrées qui sont restituées directement à l’écran du simulateur de semis », ajoute Godé.

Le PMG Fibercontrol est de dimension compacte (25 x 15 cm) et léger (2 kg). Il fonctionne sur le secteur grâce à un transformateur intégré à la prise.