Accueil Colza

Colza d’hiver: la floraison débute sous le soleil

Après une semaine grise avec des pluies, des températures fraîches et du gel nocturne, le retour de températures printanières avec un soleil généreux va accélérer le début de la floraison du colza d’hiver.

Temps de lecture : 3 min

Les variétés les plus précoces telles que Emiliano Kws, Feliciano Kws, Dk Expectation, Lg Aviron et Lg Austin sont déjà bien en fleurs tandis que d’autres variétés telles que Memori Cs, Harome, Kadji, Es Capello, Es Palermo et Dk Placid, sont plus tardives et ne présentent pas encore de fleurs, malgré une taille parfois équivalente.

Dans le cadre du réseau d’observations, la majorité des champs suivis a démarré la floraison. Les méligèthes, peu nombreux aussi bien dans les pièges que sur les plantes, ne représentent plus de danger et vont aller préférentiellement se nourrir sur les fleurs ouvertes. Aucun charançon de la tige n’a été piégé durant la semaine écoulée.

Protéger la culture contre le sclérotinia

Le début de la floraison rime avec la protection fongicide contre la principale maladie du colza, le sclérotinia. Une protection fongicide préventive sera appliquée avant la chute des premiers pétales. Il faudra tenir compte de la variété car le décalage de floraison entre variétés est important. De plus, l’hétérogénéité des stades des plantes au sein d’un même champ est bien visible actuellement.

La liste des produits fongicides autorisés en colza en Belgique est disponible sur le site du Cepicop.

Pour les champs qui ne fleurissent pas encore ou irrégulièrement, la surveillance des méligèthes doit continuer cette semaine car la météo pourrait leur être favorable. Le seuil d’intervention est de 80 à 120 méligèthes sur 40 plantes si le colza est faible ; et de 280 à 320 méligèthes pour 40 plantes si le colza est bien développé mais pas encore en fleurs.

Les abeilles vont également pouvoir profiter de bonnes conditions pour assurer la pollinisation du colza. Il vaut mieux traiter en dehors des heures de butinage, même s’il n’y a pas d’insecticide utilisé.

Par rapport à 2021, la situation concernant la présence de loque américaine ou de loque européenne dans les ruches (deux maladies des abeilles transmises par deux bactéries) s’est améliorée dans différentes localités où les mesures ont été levées entre juillet et novembre 2021. Il reste, à ce jour, 3 foyers à Courcelles et 2 à Forchies-la-Marche. Une zone de protection d’un rayon de 3 km autour de chaque foyer est délimitée par l’Afsca. À l’intérieur de la zone de protection, il est interdit de transporter des abeilles. L’accueil de ruches d’apiculteurs qui font de la transhumance y est donc interdit en 2022, tant que les mesures ne sont pas levées.

Christine Cartrysse,

Centre Pilote Cepicop

A lire aussi en Colza

Colza d’hiver: les altises sont actives!

Colza Les champs de colza d’hiver présentent des stades différents selon les dates de semis. Les levées ont été plus rapides que les années précédentes marquées par la sécheresse. Les colzas les plus avancés sont à 2-3 feuilles ; de nombreux champs sont au stade cotylédons et les plus tardifs sont en cours de levée.
Voir plus d'articles