Accueil Economie

Prix Hainaut horizons : les lauréats de la neuvième édition

La Province de Hainaut a décerné, le 18 octobre dernier, le Prix Hainaut horizons, s’inscrivant ainsi dans sa mission d’animation de son territoire avec la mise en lumière d’initiatives hainuyères exemplaires qui ont réussi l’intégration, au quotidien, des aspects sociaux, environnementaux, économiques et de participation citoyenne, dans des projets viables.

Temps de lecture : 2 min

Son souhait est que ces initiatives concrètes puissent servir de modèle et s’étendre sur l’ensemble du territoire provincial, puis national.

La Ferme du Buis monte sur la première marche du podium

Pour cette neuvième édition, les trois finalistes étaient représentés d’une part par deux fermes de la région de Tournai, la Chèvrerie de la Croix de la Grise, située à Havinnes et la Ferme du Buis située à Barry, et d’autre part, par La Renarde, entreprise de textiles zéro déchet, située à Thuin. C’est finalement la Ferme du Buis, gérée par Pierre et Véronique Cossement-Monnart qui en assurent le soin et la valorisation depuis 30 ans, qui est montée sur la plus haute marche du podium.

Deux lauréats pour le Prix des Étudiants

Le Prix des Étudiants (organisé en collaboration avec les étudiants de l’UMons inscrits au cours de Responsabilité Sociétale des Entreprises, et les étudiants inscrits au cours de Master en Ingénierie et Action Sociales de la Haute École Provinciale du Hainaut Condorcet et de la Haute École en Hainaut) a quant à lui récompensé deux initiatives ex-aequo.

Les étudiants de Condorcet ont choisi la Chèvrerie de la Croix de la Grise, et les étudiants de l’UMons ont sélectionné La Renarde, l’entreprise spécialisée dans la fabrication de couches et lingettes lavables.

La Chèvrerie de la Croix de la Grise, qui a par ailleurs remporté le Prix du Public, est un élevage caprin bio de 70 chèvres laitières en autonomie alimentaire complète, gardé par Vincent Delobel, chevrier passionné, situé à Havinnes près de Tournai. La Chèvrerie est aussi une ferme pédagogique reconnue par la Wallonie qui accueille de nombreux enfants auxquels l’éleveur transmet sa passion du métier, les sensibilise aux enjeux sociaux et environnementaux soutenus par l’agriculture.

A lire aussi en Economie

Œufs, lait : une succession de crises en Europe

Economie La situation de l’élevage, et de la production de lait et d’œuf en particulier, est « délicate », « exceptionnelle », et n’incite pas « à l’optimisme », a admis Pierre Bascou, le directeur en charge des marchés à la direction générale de l’agriculture de la commission européenne, devant les eurodéputés de la commission de l’Agriculture le 8 novembre dernier.
Voir plus d'articles