Accueil pommes de terre

Pour une bonne utilisation des anti-germinatifs

Dans son premier message de novembre, la Fiwap livrait quelques recommandations pour envisager au mieux le stockage des tubercules.

Temps de lecture : 3 min

Dans la logique, il est toujours préférable de mettre la pomme de terre en dormance avant l’application d’un anti-germinatif. Il est donc recommandé, si possible, de descendre les températures. L’anti-germinatif choisi pourra ensuite être appliqué.

L’éthylène : à éviter

sur certaines variétés

L’éthylène n’est pas conseillé pour toutes les variétés. On peut l’utiliser sans risque sur Fontane et Markies, mais pas pour Innovator, Challenger et Bintje.

L’application se fait sur pommes de terre sèches et ayant baissé en température, ainsi qu’en l’absence de germe.

Si la germination est initiée, il n’est pas recommandé d’utiliser un produit de type « brûleur de germe » (Argos ou Biox-M, par exemple), avant la mise en route de l’appareil à éthylène.

Biox-M et Argos,

les « brûleurs de germes »

Biox-M et Argos sont des produits de type « brûleurs de germes ». Ils peuvent être utilisés lorsque la germination est initiée (du stade point blanc à plusieurs mm de longueur du germe). Il convient de réunir les conditions suivantes : pommes de terre sèches, bâtiment sec et température identique entre le tas de tubercules et l’air intérieur du bâtiment. Il faut éviter la condensation du brouillard qui provoque des brûlures sur les tubercules.

Un avantage de ce type de produit, c’est qu’il peut être appliqué alors que les températures de consigne ne sont pas atteintes. Le stade idéal pour l’Argos est le stade du point blanc jusqu’à 2 mm ; pour le Biox-M, le stade peut être un peu plus avancé.

1-4 Sight : à appliquer

avant la germination

Enfin, le 1-4 Sight est dit anti-germinatif, cela signifie qu’il doit être appliqué avant l’apparition des germes, le stade idéal étant le stade « clignotant » juste avant le stade point blanc.

Pour avoir pleine satisfaction du produit il faut des pommes de terre sèches, une absence totale d’humidité (tas, parois du bâtiment…), une température homogène, une température des tubercules en dessous de 10 ºC et, répétons-le, les yeux des tubercules au stade « clignotant ».

Le produit peut être appliqué sur des pommes de terre dont la température n’est pas atteinte.

La pratique a montré que le 1-4 Sight possède malgré tout un certain effet curatif (sur germes de quelques mm à 5 mm maximum). Si le stade du germe est plus avancé et qu’une gestion au 1-4 Sight et envisagée, que faire ?

– soit effectuer quand même le traitement au 1-4 Sight et suivre son efficacité sur les plus grands germes. Si après 10 jours, ces derniers ne sont pas nécrosés, alors intervenir avec un produit de type « brûleur de germes ». Si les plus grands germes sont nécrosés, alors suivre le stockage jusqu’à l’apparition du nouveau stade clignotant (entre 4 et 6 semaines). Il est possible que cette durée soit réduite cette année car la première application n’aura pas été faite au stade idéal ;

– soit effectuer un traitement avec un produit de type « brûleur de germes ». Cette technique permet de remettre le stockage « à zéro ». Mais attention, car ces produits ont tendance aussi à réveiller les autres germes, ce qui signifie que la première intervention au 1-4 Sight devra se faire dans la semaine qui suit.

A lire aussi en pommes de terre

De Cort Belgian Farm Distillery: valoriser des déchets en produits d’exception

pommes de terre L’upcycling ou recyclage valorisant, un concept particulièrement mis en avant par la famille De Cort au sein de sa distillerie à Pepingen, dans le Pajottenland. Elle y produit des spiritueux aux saveurs pures et sans ajout d’extraits ou d’arômes à partir, entre autres, de matières premières dont on ne veut plus, jugées disgracieuses ou impropres à la consommation. Parmi celle-ci, on retrouve notamment la célèbre pomme de terre Bintje.
Voir plus d'articles