La Fwa saisit le Conseil d’État

La Fédération wallonne de l’agriculture (Fwa) avait fixé au ministre Di Antonio jusqu’au 16 août à midi pour retirer son arrêté du 26 juillet portant le règlement complémentaire sur la police de la circulation routière et par lequel il interdit, ipso facto, la circulation du charroi agricole sur la Nationale 25 à partir du 1er janvier prochain. Toutefois, la ministre n’a donné aucune suite à cet ultimatum. Le syndicat estimant même qu’il « continue de suivre sa logique depuis le début de ce dossier, à savoir l’absence de prise en considération du monde agricole et des contraintes que rencontre celui-ci ».

La Fwa regrette encore « qu’un ministre sortant, dont les prérogatives sont en principe limitées et encadrées, soit passé outre toute concertation et dialogue constructif avec les principaux interlocuteurs concernés. » Dès lors, le syndicat n’estime n’avoir pas d’autre choix que de saisir la justice en introduisant un recours en annulation et en suspension à l’encontre de l’Arrêté faisant grief et ce, devant le Conseil d’État.

L’objectif est clair : faire suspendre les effets de cet Arrêté avant le 1er janvier 2020 et, plus globalement, le mettre à néant.

Le direct

Le direct