De la sylviculture au tourisme vert, la filière bois s’anime et s’expose sur 180 ha à Demo Forest

Par rapport aux événements forestiers similaires, Demo Forest présente le grand avantage de présenter des équipements de petit et grand calibres en conditions réelles de travail! Avec toutes les mesures de sécurité requises.
Par rapport aux événements forestiers similaires, Demo Forest présente le grand avantage de présenter des équipements de petit et grand calibres en conditions réelles de travail! Avec toutes les mesures de sécurité requises. - M. de N.

Le site Demo Forest regorge d’atouts remarquables : routes asphaltées, nouveaux chemins empierrés, aire d’accueil en forêt, promenades balisées, large variété d’essences (40 % résineux, 30 % feuillus, 30 % mélanges), peuplements de structures variables (semis naturels, jeunes plantations, peuplements adultes, vieux bois, peuplements étagés…), arbres remarquables, sources, mares et fonds humides, étangs, plantations diverses et parcelles à reboiser, sites d’intérêts biologiques…

L’invitée d’honneur, la Grande Région sera présente au stand commun des administrations forestières. Le territoire formé par la Wallonie, la Rhénanie-Palatinat, la Sarre, la Lorraine et le Grand-Duché de Luxembourg, constitue un espace unique : bassin d’approvisionnement incontournable avec ses 2.300.000 ha de forêts (35 %) et territoire de valorisation majeure avec plus de 15.000 entreprises liées à la transformation du bois.

Du matériel en statique et en dynamique…

Demo Forest avec plus de 45.000 visiteurs en 2015 devient un des plus gros évènements forestiers en matière de présentation de machines et d’animations en forêt. Avec des chantiers in situ mettant en œuvre des petits et gros matériels, la manifestation se démarque de plus en plus des autres foires forestières d’Europe de l’Ouest, lesquelles présentent presque exclusivement les matériels de manière statique.

Organisée au cœur du grand massif forestier de la Grande région, chaque édition biennale de Demo Forest change de massif forestier pour proposer des démonstrations dynamiques sur les diverses facettes de la forêt, de la sylviculture et de l’exploitation forestière : en effet, il faut disposer de peuplements à différents stades de développement offrant un potentiel de travaux à réaliser (gyrobroyage, travail du sol, plantation, protection, dégagement, taille, élagage…) et de passages en coupes (premières éclaircies, exploitation de plus gros bois, coupes rases…).

Plus de 200 exposants seront présents cette année : administrations et organismes de la filière forêt-bois, exploitation forestière (tronçonneuse, abatteuse, treuil…), sylviculture (élagueuse, planteuse, débroussailleuse…), pépinière (plants forestiers…), transport et chargement, petit matériel forestier, matériau bois (construction, charpente, clôtures…), bois énergie…

Une première, cette année:  le championnat européen de sculpture à la tronçonneuse. Place aux artistes !
Une première, cette année: le championnat européen de sculpture à la tronçonneuse. Place aux artistes ! - M. de N.

La manifestation se déploiera sur près de 180 ha de sites forestiers qui accueilleront des démonstrations dynamiques in situ permanentes : chantiers de gros et petits matériels sur diverses facettes de la forêt, de la sylviculture et de l’exploitation forestière. Au total, quelque 500 machines seront présentes, en conditions réelles de travail et en exposition. En outre, 8 vitrines animées par des experts professionnels y seront proposées pour un public plus large.

… et huit vitrines animées

S’appuyant sur un réseau de partenaires, de professionnels et d’experts de chaque secteur, chaque vitrine propose des stands d’informations et de documentation et surtout, des démonstrations commentées par des spécialistes et opérateurs expérimentés : deux séances d’animations d’une durée optimale de 45 minutes seront programmées les deux journées de démonstrations forestières à 11h et 15h.

Une attention toute particulière est portée à la sécurité des visiteurs devant les espaces dédiés aux démonstrations de gros matériels forestiers, organisées tout le long du parcours.
Une attention toute particulière est portée à la sécurité des visiteurs devant les espaces dédiés aux démonstrations de gros matériels forestiers, organisées tout le long du parcours. - M. de N.

Chaque parcours offre diverses animations avec des messages vulgarisés : observations en forêt, apprentissage de techniques ou méthodes culturales plus performantes, découvertes de produits et matériels novateurs (premières européennes et mondiales !), aperçu et acquisition de publications et guides récents, activités ludiques et sportives en forêt, situations opportunes soulevant des questions, problèmes ou débats et suscitant des échanges et commentaires.

Vitrine A : gestion forestière, privilégier une forêt productive, multifonctionnelle, plus diversifiée et plus résistante

Pour tous, propriétaires et gestionnaires forestiers publics et privés, il convient de privilégier des forêts diversifiées plus résistantes et rentables. La gestion forestière durable requiert l’installation d’essences en station, recourt si possible à la régénération naturelle, privilégie des peuplements variés, favorise la diversité biologique (biotopes, espèces), recherche l’équilibre forêt-gibier et maximise les recettes par la production de bois de qualité.

Le village forestier regroupe les administrations des forêts publiques de la Grande région avec des animations pour jeunes et adultes, avertis ou non. Les services offerts par la forêt sont mis en évidence : productions, purification de l’air, épuration de l’eau, socio-économiques, détente…

Stand 125  : nouveau fichier écologique, diagnostics stationnels et sylvicoles, animations ludiques.

Vitrine B : travaux forestiers et agroforestiers

Pour rajeunir ses peuplements et réussir la plantation d’arbres an prairie ou en champ, il faut choisir les essences les mieux adaptées, valoriser des semis naturels, sinon utiliser des plants de provenance recommandée et de qualité. Pour diminuer les coûts du renouvellement, les plantations mélangées d’enrichissement au sein de recrûs naturels sont conseillées.

Er pour maîtriser la végétation concurrente, la mini-pelle, ses outils multifonctions et les robots apportent des solutions innovantes de mécanisation légère et performante.

Stand 239  : robot, outil multifonctions, tubes et paillages biodégradables, guide technique de régénération naturelle des chênes, kits d’outils forestiers pour débutants, amateurs et professionnels pour la plantation, protection, dégagement, taille et élagage.

Vitrine C : exploitation forestière, gros et petits matériels de génie civil, horticoles et forestiers en démonstration

Toutes les opérations depuis l’abattage jusqu’au transport des produits peuvent être observées dans plusieurs sites de démonstrations animés par des professionnels.

Pour la vidange des grumes ou des billons, différentes machines spécifiques seront opérationnelles sur chantier : débusqueuses à câble, à grappin, à pince, débardeurs porteurs, tracteurs forestiers ; sécurité et techniques respectueuses des milieux sont de plus en plus de mise !

stand 351  : test d’habileté sur porteur ; stand 184 : concours de bûcheronnage ; stand 395  : concours de débardage à cheval ; stand 300  : concours de sculpture bois à la tronçonneuse.

Vitrine D : filière forêt bois & métiers

Les métiers de la forêt requièrent la connaissance des lois naturelles qui régissent la vie de l’arbre dans son milieu, des fonctions économiques, écologiques et sociales de la forêt et techniques sylvicoles ; les métiers du bois réclament de s’adapter aux progrès et aux innovations technologiques.

Organisé par les Centres de compétence Forem Secteurs Verts et Wallonie Bois, l’Ipea La Reid et le Cfppa de Charleville, le concours de bûcheronnage pour les amateurs réunit des concurrents belges, français, allemands et luxembourgeois issus d’écoles et de Centres de formation. Autres animations à l’affiche en alternance : des arboriste-grimpeurs, un robot d’abatteuse ébrancheuse et la conduite d’engins forestiers.

Stand 380  : concours international scolaire de bûcheronnage.

Vitrine E : faune et chasse, l’équilibre forêt-gibier, préoccupation majeure dans la gestion durable des forêts et terres agricole

La vitrine attire les adeptes, les curieux et les futurs apprentis chasseurs : le parcours, parsemé de cibles fixes et mobiles, réclame des capacités de concentration et d’observation, un « bon doigté » et exige le respect de règles strictes de sécurité. Avis aux amateurs pour se tester ; la moindre faute est synonyme d’exclusion !

Des experts et chasseurs peuvent aussi vous fournir des informations et références sur de multiples questions : petit et grand gibier, législations, gestion cynégétique, régulation, prédation, chiens de chasse, contrôle et éthique, services, formations, animations, publications.

Stand 200  : parcours de l’examen de chasse, initiation au piégeage, tir au clays.

Le  championnat transfrontalier de débardage est l’occasion pour les  professionnels de cette  activité de faire la preuve  de toute la dextérité du cheval de trait au travail dans la forêt.
Le championnat transfrontalier de débardage est l’occasion pour les professionnels de cette activité de faire la preuve de toute la dextérité du cheval de trait au travail dans la forêt. - M. de N.

Vitrine F : eau et pêche dans un décor aquatique exceptionnel

Les forêts influencent les bilans hydriques à l’échelle locale et régionale : meilleure infiltration de l’eau, régulation du régime des eaux, assainissement des sols humides au printemps et amélioration de la qualité de l’eau. Hors forêt, l’ensemble fossé – talus – haie – bande boisée – favorise une meilleure alimentation des nappes souterraines. Ces boisements pompent aussi des excès de nitrates et de phosphates et interceptent les pesticides en migration.

Moniteurs et pêcheurs expérimentés convient les visiteurs à plusieurs animations : découverte du milieu aquatique, démonstrations de matériels et techniques de pêche, initiation de jeunes à la pêche à la mouche, au lancer ou encore au coup…

Stand 175  : démonstrations et initiation à la pêche

Vitrine G : énergies renouvelables, isements durables, chantiers responsables et combustibles de qualité : les défis du bois-énergie !

Le secteur bois énergie connaît un développement important dans la filière forêt-bois. Des dizaines d’exposants présentent leurs matériels et équipements pour exploiter, traiter, vidanger et acheminer des bois bûches ou des plaquettes : pinces d’abattage, porteurs, déchiqueteuses, scies, fendeuses, fagotteuses, chaudières, poêles… Récolter le bois énergie en forêt : oui mais avec discernement ! Les branches, aiguilles, feuilles, écorces et racines possèdent des quantités appréciables de nutriments essentiels pour la croissance des arbres.

Avec le succès des chaudières automatiques et foyers à bois, plaquettes ou pellets, les communes, les associations, les PME, les fermiers et les particuliers sont interpellés. Comment les pellets sont-ils fabriqués ? Quel type de combustible-bois est le plus adapté pour mon chauffage ? Quelles économies ? Quels prestataires et fournisseurs ?

Stand 325  : parcours animé sur les techniques compétitives et innovantes de la filière bois énergie.

Vitrine H : tourisme vert, la forêt source d’emplois, de détente et de culture : la forêt prend soin de nous, prenons soin d’elle !

Les services culturels et sociaux liés à la forêt procurent des bénéfices directs et indirects : emplois et richesses économiques, impacts paysagers, opportunités pour le tourisme vert, les loisirs et le sport ; développement cognitif via la recherche et l’éducation ; inspirations pour la culture, l’art et le design. La forêt de la Grande Région favorise les usages récréatifs pour le bien-être des jeunes et adultes de plus en plus attirés

Propriétaires, gestionnaires, exploitants, entrepreneurs, randonneurs, chasseurs, pêcheurs, sportifs, jeunes : n’abîmez pas la forêt, respectez ses arbres, valorisez tous les services qu’elle peut vous procurer, utiliser le bois comme éco matériau et achetez du bois local !

Stand 139  : parcours cognitif et sensitif sur les fonctions sociales et récréatives respectueuses de la forêt.

Trois conférences-débats

Demo-forest est également un lieu d’informations et d’échanges sur des thèmes d’actualité. Trois rendez-vous sont fixés au Centre de conférences sur le site :

– le mardi 1er août, à 10h30 : quel est rôle de la filière bois-énergie dans la lutte contre les changements climatiques ? Au programme : le cycle du carbone à travers la filière bois par Pierre Martin, facilitateur Bois-énergie Valbiom ; la filière bois-énergie : production locale et responsable d’un combustible renouvelable performant, par Bruno Meere, Fédération interprofessionnelle belge du Bois-énergie ;

– le mardi 1er août, à 14h : comment adapter les forêts aux changements climatiques : bonnes pratiques pour passer à l’action ! Au programme : adaptation des diagnostics et aptitudes stationnelles : choix raisonné des essences et des provenances intérêt des résineux ou d’exotique par Sylvain Gaudin, Centre régional de la propriété forestière de Champagne Ardenne ; lignes directrices en matière de sylviculture : densités, mélanges, accompagnement, structure, révolutions méthodes de renouvellement, techniques d’installation et d’entretien, martelages, par Jean-Pierre Scohy, Spw, Dgo3, département de la Nature et des Forêt ; fichierecologique.be : mode d’emploi par Sébastien Petit, sprl Copo ;

– le mercredi 2 août à 14h : le Code du développement territorial : quels changements pour les propriétaires forestiers ? Au programme : droit de l’urbanisme et CoDT : quelles nouveautés pour les propriétaires et gestionnaires forestiers, par Stéphane Nopere.

Propos recueillis par M. de N.

Au rayon des nouveautés

Outre les débats liés au thème et la présence de la Grande Région déjà évoqués par ailleurs dans cette édition, épinglons :

– 8 vitrines animées dédiées à la gestion forestière, à l’exploitation forestière, aux travaux forestiers et agroforestiers, à la filière Forêt-Bois et ses métiers, à la faune et la chasse, à l’eau et la pêche, aux énergies renouvelables et au tourisme vert ;

– la première participation de 2 équipes féminines au championnat européen de bûcheronnage ;

– le premier championnat européen de sculptures à la tronçonneuse ;

– un tir aux clays.

Débardage, attelage, animation liée à la chasse et initiation à la pêche, test d’habileté sur porteur, concours de bûcheronnage interscolaire… constitueront le reste du programme.

Petite nouveauté encore, pour le confort et l’efficacité de la visite, un petit train ralliera les 2 points extrêmes du parcours.