Accueil Economie

L’ouverture de la pêche à la truite avancée au 2 mars

Le ministre Willy Borsus a décidé d’avancer de 15 jours l’ouverture de la pêche à la truite.

Temps de lecture : 1 min

Les périodes de fermeture de la pêche sont destinées à assurer la quiétude des poissons durant leur période de reproduction. Les acteurs du secteur halieutique ont constaté que les modifications climatiques et l’évolution des périodes de reproduction qui en découle justifient une adaptation de ces périodes de fermeture de la pêche.

Adaptation des dates d’ouverture et de fermeture

Notons également que depuis quelques années, on constate de plus en plus un phénomène d’étiage marqué entraînant la fermeture de la pêche en période estivale.

Cette disposition compensera donc les fermetures de la pêche qui surviennent désormais couramment en période estivale tout en respectant la période de reproduction.

Pollution sur la Mellier

Il faut toutefois mentionner que, pour une grande partie des pêcheurs, l’heure n’est pas à la fête puisque, suite à la pollution sur la Mellier, la pêche a dû être interdite sur une partie du territoire (sur la Mellier en aval de Marbehan, la Rulles en aval de sa confluence avec la Mellier jusqu’à sa confluence avec la Semois et la Semois de sa confluence avec la Rulles jusqu’à la frontière française).

A lire aussi en Economie

Premier baromètre du moral des agriculteurs bio

Economie Marché en recul, chiffre d’affaires en baisse, prix de vente qui passent sous les prix conventionnels sont devenus courants en 2022 et 2023 dans les fermes bio. Le constat n’est pas favorable pour celles et ceux qui sont pourtant engagés dans des pratiques positives qui devraient être mieux valorisées : protection de la santé, de la biodiversité, des sols, de l’eau, du climat. L’Unab leur a donné la parole.
Voir plus d'articles